Les Cantonniers n’ont pas parcouru de nombreux kilomètres en autobus pour rien : ils sont allés chercher deux victoires à Amos.

Les Cantonniers balaient les Forestiers

Des kilomètres et le plein de points au classement au compteur. Les Cantonniers de Magog effectuaient leur plus long voyage de la saison en kilométrage en fin de semaine en se rendant à Amos pour disputer un programme double aux Forestiers. Les Magogois ont récolté six points, triomphant 5 à 3 dans le second match. Une victoire qui suivait celle de 3 à 0 enregistrée la veille.

L’entraîneur Félix Potvin a été en mesure de constater que ses protégés n’entendaient pas à rire, eux qui ont enfilé les deux seuls buts de la période initiale avant d’en ajouter un troisième dès la reprise du jeu au second engagement. Pour un deuxième match de suite, les Forestiers se voyaient dans l’obligation de jouer du hockey de rattrapage, ce qui n’est pas une sinécure contre les champions en titre de la Ligue midget AAA du Québec.

Les Forestiers ont eu un petit regain de vie en réduisant l’écart à un but, mais un but de Mathis Zakorzermy, son second de la partie, dans les derniers instants de la période médiane a porté un dur coup à la troupe locale.

« On se place en excellente position chaque fois qu’on force l’équipe adverse à jouer du hockey de rattrapage et à ouvrir leur jeu par la force des choses. On joue de mieux en mieux à cinq contre cinq et notre jeu de puissance marque sur une base régulière. Les Forestiers ont fourni une meilleure opposition dans la seconde partie du programme double, mais nos joueurs savaient à quoi s’en tenir. On a fait mentir l’adage qui dit que les programmes doubles sont faits pour être divisés. On vient d’en gagner deux de suite (le précédent contre Jonquière une semaine plus tôt) », a révélé le mentor des Cantos.

En plus du doublé de Zakorzermy qui a également fourni une passe, Jacob Tessier-Gagnon (1-1), Émile Gadoury et Félix Paquet ont pris en défaut le portier Alexis Saint-Amour-Lachance des Forestiers qui a effectué 33 arrêts. Son opposant Mathis Dorcal-Madore a bloqué 26 rondelles.

Première moitié de saison

Les Cantonniers ont franchi la première moitié de leur saison en fin de semaine à Amos. Les adolescents de Félix Potvin trônent au premier rang du classement général avec 50 points, 10 de plus que Laval-Montréal et le Séminaire Saint-François.

« On vient d’amasser 50 points sur une possibilité de 63 depuis le début de la saison. Difficile de ne pas être satisfait. Ce que j’ai particulièrement aimé des joueurs depuis le mois de septembre, c’est leur capacité à se relever après une rare défaite ou une performance ordinaire. C’est la marque de commerce des Cantonniers depuis quelques saisons. Cela se transmet de saison en saison », fait valoir Potvin.

Or, le pilote des Cantonniers avait déjà un message pour ses protégés. « Nous devrons être encore meilleurs dans les prochains mois. Il y a des équipes qui vont nous souffler dans le dos. La tendance actuelle montre que certaines formations roulent à un train d’enfer. Nous ne pourrons pas ralentir. »