Vingt ans après leur premier triomphe, les Français ont remporté dimanche le Mundial pour la deuxième fois de leur histoire.

Les Bleus mettent fin à une disette de 20 ans

MOSCOU — Vingt ans plus tard, les Bleus sont de nouveau les champions de la Coupe du monde. La France a battu la Croatie 4-2 au Stade Luzhniki, dimanche, remportant ainsi la 21e présentation du Mondial.

Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Paul Pogba ont marqué les buts de l’Hexagone, qui a aussi profité d’un but contre son camp (Mario Mandzukic).

Mandzukic et Ivan Perisic ont riposté pour les Croates, qui disputaient la finale pour la première fois de leur histoire.

LIRE AUSSI: Les partisans de la France survoltés à Québec

La France a aussi été titrée en 1998, à la maison. Le pays a été battu par l’Italie en finale de la Coupe du monde de 2006, en Allemagne.

«Je ne le réalise pas encore. C’est la Coupe du monde. C’est énorme, a souligné Griezmann. Je suis extrêmement fier de cette équipe.»

Dimanche, ce qui se dessinait comme un match serré, à 1-1 après 30 minutes de jeu, s’est transformé en fiesta pour les Français.

Les Bleus ont pris l’avance 2-1 à la 38e minute, gracieuseté d’un penalty de Griezmann. Il a fait mouche du côté droit, trompant Danijel Subasic. La sanction est venue après que les arbitres aient consulté la reprise vidéo pour vérifier une main de Perisic en sautant, sur un corner.

Le groupe de Didier Deschamps s’est emparé d’une priorité de 3-1 15 minutes après le début de la deuxième demie. Mbappé a mis de la pression sur le flanc droit. Il a été freiné, mais Griezmann a pu glisser le ballon à Pogba et celui-ci a converti son deuxième tir, le premier étant stoppé par un défenseur.

À la 65e minute, Mbappé a porté le score à 4-1 d’un tir de loin à la droite de Subasic, après du beau travail de Lucas Hernandez.

Une jeunesse!

Mbappé a 19 ans. Le seul autre joueur aussi jeune à avoir marqué en finale de la Coupe du monde: nul autre que Pelé, à 17 ans lors du gain de 5-2 du Brésil contre la Suède, en 1958.

Mandzukic a réduit l’avance à 4-2 à la 69e minute. Il a capitalisé en profitant du jeu mou du gardien Hugo Lloris, qui lambinait après avoir stoppé une passe arrière.

La Croatie avait nivelé la marque à la 28e minute. Luka Modric a pris un coup franc d’une bonne distance et après deux têtes et une passe arrière des Croates, Perisic s’est créé de l’espace pour un fulgurant tir du pied gauche, battant Lloris à sa gauche.

Triste record

La France a pris les devants 1-0 à la 18e minute, sur un coup franc où Mandzukic a marqué de la tête contre son camp, voulant mettre hors de danger la frappe de qualité de Griezmann.

C’était le 12e but contre son camp de ce Mondial, un record de la Coupe du monde.

Perisic a mené des charges sur le flanc gauche lors des quatrième et 15e minutes, sans parvenir à tirer. La deuxième occasion était plus menaçante; près du but il a voulu passer au centre à Ante Rebic, sans succès.

«Après le quatrième but de la France, j’ai commencé à me dire que ce serait difficile de venir de l’arrière, a déclaré l’entraîneur-chef de la Croatie, Zlatko Dalic. Après le but de Mandzukic, j’ai retrouvé espoir, mais c’est très difficile de remonter la pente contre une formation comme la France.»

Deschamps faisait partie de la brigade championne il y a 20 ans. Il n’est que le troisième à avoir remporté le Mondial comme joueur et comme entraîneur. Les autres sont l’Allemand Franz Beckenbauer et le Brésilien Mario Zagallo.

En quatre apparitions au Mondial la Croatie, nation de quatre millions de personnes, avait eu comme meilleur résultat une troisième place, en 1998.

Modric a été nommé le Joueur par excellence du tournoi. Il a marqué deux fois et a joué un rôle crucial lors de trois gains par remontées, au-delà de la phase de groupe. Après avoir reçu l’honneur, il a donné l’accolade à la présidente de la Croatie, Kolinda Grabar-Kitarovic.

Avant le match, le président russe Vladimir Poutine a fait le relais au Qatar en vue du Mondial de 2022. Il a remis un ballon à l’émir du Qatar, qui sera la première nation arabe à accueillir le tournoi.