Xavier Desharnais entend profiter des prochains mois pour terminer sa carrière de nageur en eau libre sur une belle note.

Les beaux adieux de Xavier Desharnais

Pas facile la vie de nageur en eau libre longue distance. Pour sa tournée d’adieu, Xavier Desharnais a dû lancer une campagne de sociofinancement pour une fin de carrière digne de ce grand champion, lui qui a été couronné à deux reprises à la Traversée internationale du lac St-Jean.

Desharnais avait besoin d’un minimum de 15 000 dollars pour son dernier tour de piste au Canada, aux États-Unis et en Europe. Un objectif qui a été atteint grâce à la générosité du public.

D’ailleurs, le nageur de Sherbrooke a pu compter sur un don de la Traversée internationale du lac Memphrémagog (TILM) qui lui a remis un chèque de 1000 dollars lors de son passage à Magog à l’occasion de l’inauguration du nouveau corridor d’entraînement de nage en eau libre du lac Memphrémagog.

« Jean-Guy Gingras m’avait affirmé que la Traversée ferait sa part pour m’aider à finir en beauté. Je ne suis donc pas surpris de recevoir ce montant. Ils ont toujours été là pour moi et même si je ne suis jamais parvenu à gagner le marathon du Memphrémagog, toutes mes participations ici font partie de mes meilleurs souvenirs et ont fait de moi le nageur que je suis devenu », a révélé Desharnais.

Ajoutons que celui-ci accepte toujours des dons des entreprises et du public. Les intéressés peuvent le joindre sur sa page Facebook ou encore en lui écrivant à xavierdesharnais.xd@gmail.com.

Une dernière victoire

Xavier Desharnais souhaite qu’on se souvienne de lui comme le seul Canadien qui aura triomphé trois fois au prestigieux marathon du lac St-Jean. Il n’aura donc pas droit à l’erreur le 28 juillet prochain. « Je sais ce qui m’attend au lac St-Jean. Je ne dois rien négliger dans ma préparation. Ce sera ma dernière présence comme nageur. Je vais tout donner pour terminer en champion. »

Après le lac St-Jean, Desharnais traversera l’Atlantique pour d’autres compétitions sur le Vieux continent. En septembre, il se lancera un défi personnel en tentant de battre le record de la traversée en solo dans l’océan Pacifique entre l’île de Catalina et Los Angeles. Une aventure de 36 kilomètres dont les difficultés s’apparentent à la traversée de la Manche.

« Mon agenda est bien rempli et je ne serai jamais assez reconnaissant envers tous ceux et celles qui m’ont encouragé avec leurs dons. Grâce à eux, j’aurai une belle fin de carrière », a reconnu Desharnais.

Site d’entraînement en eau libre

Desharnais était présent à Magog où un corridor d’entraînement en eau libre a été inauguré à la tête du lac Memphrémagog, plus précisément à la hauteur de la pointe Cabana qui sera la porte d’entrée des athlètes qui voudront y accéder.

« C’est tout simplement merveilleux pour le développement de la nage en eau libre et aussi pour le triathlon. Vrai que les marathons sont maintenant une denrée rare, mais il reste toujours les plus petites distances, celles admises aux Jeux olympiques. Je me suis souvent entraîné dans les eaux du Memphémagog à mes risques et périls. Je n’arrive pas à la bonne époque, évoque Desharnais, un brin moqueur. Le site sera sécurisé et tous pourront s’entraîner sans se tracasser l’esprit. C’est un pas immense dans la bonne direction. Il y a des clubs de partout qui vont se pointer à Magog pour profiter du site et des installations. »

La Traversée internationale du lac Memphrémagog a eu son gros mot à dire en fournissant certains équipements tels le quai et des bouées pour la réalisation du corridor. Il y a belle lurette que la TILM caressait l’implantation de ce corridor d’entraînement.

La mairesse de Magog Vicky-May Hamm et des représentants des clubs de natation et de triathlon Memphrémagog, très populaires dans la région, étaient aussi sur place et se réjouissaient de ce nouveau site d’entraînement qui sera surveillé par des sauveteurs certifiés.

Précisons que la longueur du corridor sera de 500 mètres et qu’il y aura aussi un parcours plus court de 250 mètres.

La mairesse de Magog Vicky-May Hamm, la présidente du Club de natation Memphrémagog, Amélie Roy, Xavier Desharnais, l’ex-directeur général de la Traversée internationale du lac Memphrémagog, Jean-Guy Gingras, et Frédérick Côté, président du club de triathlon Memphrémagog étaient réunis pour l’inauguration du nouveau corridor d’entraînement en eau libre sur le lac Memphrémagog.