L’entraîneur-chef des Axemen d’Acadia, Jeff Cummins, ne s’attendait pas à affronter les Gaiters en séries lorsque la saison a commencé.

Les Axemen accueillent des Gaiters améliorés, dit Jeff Cummins

« Êtes-vous surpris d’affronter les Gaiters de Bishop’s en finale des Maritimes », a demandé La Tribune à l’entraîneur-chef de Axemen d’Acadia, Jeff Cummins. « Si tu m’avais posé la question après la première semaine, j’aurais répondu oui ! Mais je les ai suivis par la suite, et ils se sont énormément améliorés ».

Cette finale des Maritimes mettra aux prises une formation classée cinquième au pays, à une équipe non classée.

Les Gaiters, avec leur victoire face aux Mounties de Mount Allison samedi dernier à Lennoxville, se sont payés un laissez-passer pour leur première participation au Loney Bowl, ce samedi face à Acadia à Wolfville, en Nouvelle-Écosse.

Un peu à la surprise de tout le monde.

Un exploit pour les Gaiters, surtout si on se rappelle que le premier match entre les deux équipes, disputé à la semaine 1, s’est soldé par une victoire convaincante de 53-13 d’Acadia.

L’écart s’est resserré au deuxième duel, encore remporté par Acadia, mais cette fois par 24-12.

« C’est une équipe très bien dirigée. Fabrice (Raymond, coordonnateur offensif), Chérif (Nicolas, entraîneur-chef) et Jerome (Erdman, coordonnateur des unités spéciales), et surtout leur entraîneur de la ligne à l’attaque (Ted Karabatsos), ont fait tout un travail pour faire progresser leur équipe. L’équipe mérite sa place en finale », a dit M. Cummins.

Invaincus en saison régulière (8-0), les Axemen ont profité d’un repos d’une semaine, en attendant de connaître l’identité de leur adversaire.

Sans prévoir l’avenir, Jeff Cummins savait que le match de demi-finale serait difficile pour les Mounties, face aux Gaiters.

« On a fini notre saison contre les Mounties (un gain de 33-31 acquis à Mount Allison) et ils ont vraiment tout laissé sur le terrain. On pouvait le voir dans le visage des joueurs, lorsqu’on s’est serré la main à l’issue du match, ils avaient l’air épuisés. Je savais que ce ne serait pas facile pour eux, de faire le voyage à Bishop’s, et d’affronter les Gaiters. »

« On a profité de la semaine pour prendre du repos, et laisser les gars se remettre à niveau dans leurs études. C’était aussi une semaine de congé à l’école. Alors on pratiquait plus tôt. On ne voulait pas trop pousser les gars. On a mis l’accent sur la récupération. Dès que tu peux prendre une pause, c’est bon physiquement, et mentalement. D’ailleurs, les statistiques démontrent que l’équipe qui a eu un bye avant la finale gagnait la plupart du temps », a poursuivi M. Cummings.

Ce dernier a appuyé son raisonnement par la victoire de Bishop’s contre Mount Allison ; Bishop’s était en congé, la semaine précédant son match de demi-finale contre les Mounties.

Reposés ou pas, les Gaiters auront tout un défi sur les bras, samedi.

Les joueurs des Axemen ont dominé pratiquement toutes les catégories offensive ou défensive en 2019.

Le quart-arrière Hunter Guenard a été nommé joueur par excellence des Maritimes, le secondeur Baily Feltmate a été nommé joueur par excellence en défensive, le joueur de ligne offensive Oliver Grant a été élu joueur de ligne par excellence, alors que Jeff Cummins et son adjoint Michael Squires ont été nommés entraîneur-chef par excellence et adjoint par excellence.

« Avec les conditions météo annoncées, près de 0 degré Celsius, un peu de soleil, notre priorité sera de protéger le ballon afin de ne pas commettre de revirements. En même temps, c’est ce qu’on va demander à notre défensive d’en provoquer. Le jeu de notre défensive sera très important. »

Un match à 14 h

Questionné à savoir pourquoi le match de samedi se déroulait à 14 h, et non à 15 h comme c’est le cas chaque fois que les Gaiters sont en visite, Jeff Cummins a balayé du revers de la main toute ingérence possible de la part de son organisation.

L’entraîneur-chef des Gaiters, Chérif Nicolas, avait expliqué son mécontentement quant à cette décision, plus tôt cette semaine dans nos pages.

« Ça fait trois semaines qu’on sait qu’on va accueillir le Loney Bowl ce samedi. Nos billets sont imprimés, les publicités sont parties, tout le monde est au courant. Tous nos matchs sont disputés à 14 h, à la maison. En même temps, les Gaiters ont eu toute la semaine pour se déplacer », a dit Jeff Cummins.