Les Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup se sont montrés coriaces contre les Cantonniers qui l’ont emporté 3-1 dimanche après-midi à l’aréna de Magog.

Les Albatros, pas une proie facile

Il était bien difficile de croire que 16 points séparaient les Cantonniers de Magog et les Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup avant leur affrontement à l’aréna de Magog. Les meneurs au classement général de la Ligue midget AAA du Québec ont eu besoin de tout leur petit change pour venir à bout des Albatros 3-1.

Encouragés par leur première victoire de la campagne enregistrée la veille face aux Lions du Lac St-Louis, les Albatros ont entrepris le match avec une bonne dose de confiance. Il y a fort à parier aussi que les porte-couleurs voulaient gagner pour leur entraîneur originaire de Sherbrooke, Mike Maclure.

Tantôt bons, tantôt médiocres, les Cantonniers en ont fait juste assez pour retrouver le chemin de la victoire après avoir subi leur premier revers de la saison deux jours plus tôt en fusillade.

Zackary Michaud, en faisant dévier un tir de la pointe de Félix Paquet en avantage numérique en fin de première période, Alex-Antoine Yargeau, en servant une feinte magistrale au cerbère Nathan Pelletier sur une échappée en deuxième période, et Mathys Poulin en fin de partie dans une cage déserte ont marqué dans cette cause gagnante.

Rémi Delafontaine a perdu son blanchissage en troisième période. Celui-ci a bloqué 24 rondelles. Ses coéquipiers ont répliqué avec 37 lancers.

Delafontaine solide

Delafontaine a été brillant dans son filet, obtenant la première étoile de la partie. Il a réservé son meilleur arrêt en deuxième période sur une échappée. Quelques minutes plus tard, Yargeau portait le score 2-0 en faveur des Cantonniers.

« Les Albatros ont livré une bonne bataille. En termes de qualité des tirs dirigés vers moi, ce fut un match qui m’a tenu sur le qui-vive. Je suis content de la manière que j’ai répondu dans une partie aussi serrée », a souligné le jeune portier de 15 ans.

« On ne peut rien reprocher à Rémi depuis le début de la saison. Il progresse constamment. Aujourd’hui (hier), sans son brio en deuxième moitié de la première période, on tire de l’arrière », a confié Félix Potvin.

Le pilote Magogois ne montrait pas le même enthousiasme en analysant la performance générale de l’équipe. « En ce qui me concerne, ce ne fut pas un grand week-end de notre part. Nos deux dernières performances me laissent sur mon appétit et songeur. Nous avons besoin d’un grand coup de barre. »

Le vétéran Zackary Michaud, abondait dans le même sens. « On ne peut pas se satisfaire de la victoire et ne pas regarder comment on joue. On répète souvent les mêmes erreurs. Si je veux être positif, je dirai qu’on a bien protégé notre avance en troisième période. »

Dans le vestiaire des perdants, Mike Maclure était loin d’être abattu. « Je suis fier des gars. On affrontait les premiers de classe et nous nous sommes tenus debout. C’est le genre de partie qui va nous faire avancer », a résumé le Sherbrookois.