Maude-Aimée Leblanc a repris là où elle a laissé à la fin de 2016, en se qualifiant pour les deux derniers jours de la Classique Pure Silk, disputée aux Bahamas.

Leblanc qualifiée pour le week-end

Maude-Aimée Leblanc a eu chaud.
Grâce à deux oiselets réussis lors de ses trois derniers trous, Maude-Aimée Leblanc a réussi à se classer pour les rondes de la fin de semaine, lors de la Classique Pure Silk, disputée aux Bahamas.
Alors avec une carte cumulative de moins-1 et trois trous à faire, Leblanc savait qu'elle devait réussir au moins un oiselet afin de se qualifier à ce premier tournoi sur le calendrier 2017 de la LPGA.
Ce qu'elle a réussi, deux fois plutôt qu'une.
« Je me doutais bien que la coupure se ferait à moins-1 ou moins-2, mais je savais aussi que je devais rester patiente jusqu'à la fin. Sur ces deux trous, j'ai réussi deux coups de fer court qui ont atterri à moins de trois pieds du drapeau. Il ne me restait que deux petits coups roulés à faire », a-t-elle déclaré à La Tribune, vendredi.
Au cumulatif, Leblanc présente une fiche de moins-3 (72-71), ce qui la positionne à égalité au 56e rang.
« Pour une deuxième journée consécutive, ma frappe de balle a été solide, même si j'ai laissé plusieurs coups roulés sur le terrain. Mais avec une bonne fin de ronde comme j'ai connu, ça va me donner du "momentum" pour la fin de semaine. »
Leblanc a été nettement plus précise lors de cette deuxième journée; elle a atteint 10 des 14 allées disponibles sur ses coups de départ, tout en gardant une solide moyenne de 274 verges à partir des tertres.
Elle a de plus touché 12 verts sur 18 à la régulière, et a eu besoin de 29 coups roulés.
Les conditions sont favorables à de bas pointages aux Bahamas. L'Américaine Brittany Lincicome mène avec un cumulatif de moins-17, suivie de la jeune Lexi Thompson, à moins-16.
Brooke Henderson a une fois de plus présenté la meilleure prestation canadienne avec un cumulatif de moins-10 (71-65).
« Je vais garder le même plan de match pour les deux dernières rondes; il y a peut-être un trou où je vais être plus agressive, mais sinon je vais attaquer tous les drapeaux », assure Maude-Aimée Leblanc.
« Je suis très à l'aise avec mon jeu en général en ce moment, ça me donne beaucoup de motivation non seulement pour le reste du tournoi, mais aussi pour le reste de la saison. »
Forte d'une solide fin de saison 2016, où elle a terminé au 81e rang des boursières, Maude-Aimée Leblanc s'est fixé comme objectif de terminer parmi les 40 meilleures joueuses cette saison.