Léa Roy (en foncé) lors d’un tournoi disputé en Ontario cette saison.

Léa Roy poursuit sa marche

La judoka d’Asbestos Léa Roy a remporté deux médailles d’or lors du dernier tournoi provincial de la saison le week-end dernier dans le Bas-Saint-Laurent. La jeune athlète de 18 ans a donc obtenu son billet pour les Championnats canadiens et ne vise rien de moins que la première marche du podium.

Roy a pris part à cette compétition de Judo Québec dans deux catégories. Elle a remporté la médaille d’or chez les juniors - 48 kg U21, sa catégorie habituelle, puis elle a également décroché les honneurs chez les seniors.

« C’est pour avoir plus de défis durant la fin de semaine. Les championnats provinciaux sont relativement faciles pour moi, alors c’est aussi pour me qualifier aux championnats canadiens chez les seniors que je fais les deux », raconte-t-elle.

Ce Championnat canadien se tiendra à Edmonton, du 16 au 19 mai prochain, et remporter le titre est le principal objectif de Roy cette saison.

« Je me concentre là-dessus, c’est le gros objectif depuis le début. Terminer première cette année est un gros défi, mais j’y travaille fort. C’est une grosse compétition, toutes les meilleures sont là », explique l’athlète qui s’entraine à Montréal à l’Institut National du sport, avec l’Équipe du Québec.

Grosse préparation

Cet hiver, Léa Roy a pu passer deux semaines au Japon grâce à un voyage organisé par les entraineurs de Judo Canada. Elle était parmi les quelques athlètes sélectionnés.

« Ça m’intéressait vraiment beaucoup parce qu’on s’entend qu’au Japon, c’est un autre niveau, c’est très fort, c’est là que le judo a été créé. J’ai appris beaucoup. Ils ont un judo différent qui peut nous aider. C’est impressionnant de voir comment ils s’entrainent. Ça m’a permis de prendre beaucoup d’expérience et d’améliorer mon endurance, la charge d’entrainement était plus grande ».

En mars, Roy a aussi passé plusieurs jours dans l’Ouest canadien afin de s’entrainer et de participer à quelques tournois internationaux. Là-bas, elle a remporté trois médailles d’or et une d’argent.

« Ma force physique est vraiment un atout, en grandeur je suis la plus petite alors je dois compenser », indique aussi l’athlète.

Roy étudie au cégep de Maisonneuve en sciences naturelles. Elle réussit à jongler avec le sport et l’école grâce au programme de sports études.