Léa Morin vise un deuxième titre de championne canadienne de kata, lors de la présentation du Championnat canadien junior de karaté.

Léa Morin vise un deuxième titre de championne canadienne en kata

La Sherbrookoise Léa Morin tentera de mettre la main sur un deuxième titre de championne canadienne en Kata, lors de la présentation du Championnat canadien junior de karaté, qui se déroulera à Edmonton, du 3 au 5 mai.

Une délégation de 114 athlètes du Québec, dont 11 représentants du Dojo de l’Université de Sherbrooke, représenteront la province lors de cette compétition.

Léa Morin, étudiante en 4e secondaire au Séminaire Le Salésien et championne canadienne en titre en kata chez les 14-15 ans, en sera à sa première expérience chez les 16-17 ans et elle tentera de mettre la main sur le titre junior dès sa première année dans cette catégorie.

Elle représentera aussi le Québec en combat dans la catégorie 16-17 ans lors de ce championnat.

L’entraîneur de la Sherbrookoise, Sensei Stéphane Joyal, se dit satisfait du progrès de sa jeune athlète dans les derniers mois et il s’estime confiant qu’elle sera en mesure de rivaliser avec les meilleures au pays dans les deux catégories.

Belle progression

« Léa investit beaucoup de temps d’entrainement avec moi et son préparateur physique — Éric Joly de STAXX performance —, et sa progression est remarquable depuis septembre ».

Les autres participants auront dans leur mire d’offrir des prestations qui pourraient leur permettre de faire partie du bassin de l’équipe canadienne en vue des prochains championnats panaméricains, qui auront lieu en Équateur, en août prochain.

Kevyn Joyal, entre autres, participera pour la quatrième fois en quatre ans au Championnat canadien, en catégorie combat.

Précisons en terminant que l’engouement pour le karaté augmente depuis l’annonce de l’inclusion de la discipline aux Jeux Olympiques de 2020 et des Jeux du Canada de 2023.