Le duo Alexandre Couture-Corbeil et Étienne Allain-Lamontagne est en bonne position pour gagner une médaille au tournoi de volleyball de plage.

Le volleyball de plage toujours en bonne position

Si l’équipe féminine estrienne de volleyball de plage reste invaincue après deux jours de compétition aux Jeux du Québec, les garçons ne s’en sortent pas mal non plus. Le duo formé de Étienne Allain-Lamontagne et Alexandre Couture-Corbeil signe une fiche presque parfaite de six victoires et une défaite jusqu’à maintenant dans la compétition.

Cette seule défaite, le duo l’a vite annulée jeudi. Les garçons avaient perdu contre l’équipe de Rive-Sud lors de la première journée du tournoi. Le lendemain, les garçons affrontaient de nouveau la même équipe. Cette fois, ils n’ont pas laissé la victoire filer entre leurs doigts. 

« Ça nous a fait du bien de gagner contre l’équipe qui nous avait battus. C’était un gros match pour nous, c’était serré, explique Couture-Corbeil. Mentalement, on était stressés. Ça nous aurait fait mal de perdre deux fois contre eux. »

Le stress de bien performer représente d’ailleurs la seule faiblesse évidente du duo estrien. « C’est souvent sur le mental que ça se joue avec notre équipe. Je dirais qu’on est moins stressés avec aujourd’hui. Ça nous donne confiance », explique Allain-Lamontagne.

Pour l’instant, la formation estrienne se trouve au deuxième rang de ce tournoi qui prendra fin samedi. Les deux garçons se concentrent sur les prochaines parties, mais anticipent déjà le moment où ils affronteront l’équipe de Richelieu-Yamaska.

« On a une petite rivalité avec eux depuis l’année passée parce qu’ils nous battent tout le temps dans les tournois. Ils sont premiers en ce moment et ce serait le fun de jouer contre eux en finale et de finalement avoir le dernier mot », note Couture-Gobeil.

Pour les objectifs, il est évident que le duo vise un podium. « C’était ça avant le tournoi et là, ça se concrétise », explique Allain-Lamontagne.

En volleyball de plage, il n’est pas rare qu’un des deux joueurs d’une équipe soit plus rapide ou plus précis qu’un autre, mais ce n’est pas un problème pour les Estriens. Ils possèdent tous les deux un bon contrôle de la balle. « C’est important que les deux gars performent et soient égaux. C’est ça notre force, je pense », termine Couture-Gobeil.

Des nouvelles du soccer et du basketball

L’équipe de soccer masculin de l’Estrie devra renoncer au podium. Après ses deux victoires de mercredi, elle a subi une défaite de 5-2 contre l’équipe de Lanaudière, jeudi. Quant à l’équipe féminine, elle s’est inclinée 2-0 devant le Lac-Saint-Louis. En Basketball, les deux équipes de l’Estrie sont en voie de réaliser leurs objectifs. Les filles se battront pour la neuvième position vendredi, après deux défaites et deux victoires. Pour les garçons, ils visent le top-8

Voile

L’athlète en voile Thierry Turcotte a remporté sa troisième course de pratique, jeudi, et reste le candidat à battre. Il disputera la dernière course samedi, pour tenter de ramener la médaille d’or à la maison. Une partie des courses de jeudi ont dû être annulées, en raison des forts vents qui soufflaient sur le Parc national de Frontenac, à Thetford. La journée de vendredi s’annonce donc très chargée, pour reprendre le retard. Rappelons que les Jeux du Québec prennent fin samedi en fin d’après-midi.