Les joueurs de ligne offensive Anthony Vandal et Olivier Côté, des Faucons de Lévis-Lauzon, ont confirmé leur intention de joindre le Vert & Or en 2018.

Le Vert & Or consolide sa ligne offensive

On a beau être à l'aube de la saison 2017 du football universitaire québécois, les programmes d'ici sont déjà à pied d'oeuvre pour le recrutement des joueurs en vue de la saison 2018.
Et le programme du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke n'y échappe pas. L'équipe a confirmé au cours des derniers jours le recrutement d'au moins trois joueurs de ligne offensive afin de revamper une position qui comblée essentiellement par des vétérans en 2017.
Jeremy Cameron, des Condors de Beauce-Appalaches (division 2), ainsi qu'Anthony Vandal et Olivier Côté, deux joueurs des Faucons de Lévis-Lauzon (division 1), ont donc confirmé leur venue à Sherbrooke. Ils s'ajoutent à David Tremblay, des Gaillards de Jonquière (division 3), qui a annoncé ses couleurs récemment.
«Regarnir notre front défensif pour 2018 est une priorité pour nous; en permettant aux gars de joindre l'Université de Sherbrooke et l'équipe dès janvier prochain est une opportunité en or pour tout le monde», a dit l'entraîneur chef Mathieu Lecompte.
Originaire de Sorel-Tracy, Anthony Vandal intéressait plusieurs programme, dont Montréal, McGill, Laval, Concordia, Ottawa, Carleton et Western.
«Ça s'est décidé entre Sherbrooke et Montréal. Sherbrooke m'offre beaucoup. C'est une belle ville étudiante et ça va faciliter ma réussite scolaire. J'adore aussi le nouveau personnel d'entraîneurs; ça a cliqué dès le début avec Rémi Giguère (entraîneur de la ligue à l'attaque)», a dit le colosse de 6'4' et 285 livres.
«Je vais ainsi pouvoir me consacrer à ma dernière session au cégep et à ma dernière saison avec les Faucons. Ça me donne aussi le temps de planifier mon arrivée en appartement à Sherbrooke avec ma blonde.»
Vandal étudiera en sciences politiques.
Son coéquipier sur la ligne offensive des Faucons, Olivier Côté, abonde dans le même sens.
«Je voulais me débarrasser de ce stress là afin de me concentrer sur la saison. On a de gros projets pour 2017 chez les Faucons. J'ai fait les visites que j'avais à faire et c'est à Sherbrooke que je vais passer les cinq prochaines années. Tout est parfait ici, la vie étudiante est belle, le programme de foot est très intéressant et le personnel d'entraîneurs offre un environnement parfait pour évoluer», a dit l'athlète de 5'10' pour 270 livres.
«J'ai hâte de travailler avec Rémi Giguère; il veut enseigner une méthode de jeu assez peu conventionnelle, mais tout à fait logique, et qui se défend très bien même si peu de gens la connaissent. Tout est fait pour maximiser notre efficacité physique, comme si la mode d'être gros et de pousser vers l'avant était passée. Je suis intéressé par cette approche», a dit le jeune homme qui va étudier en mathématiques à Sherbrooke.
Les deux hommes devraient évoluer sur le côté droit du front offensif sherbrookois; Mathieu Lecompte ne cache d'ailleurs pas son intérêt pour le jeune quart gaucher Jesse Swennen, qui devrait être partant avec les Géants de Saint-Jean en 2017, après le dominant règne de Dimitri Morand.