Les Cougars du Collège Champlain ont remporté une convaincante victoire de 56-21 face aux Faucons de Lévis-Lauzon, samedi à Lennoxville.

Le Vert & Or et les Gaiters trébuchent

Fin de semaine diamétralement opposée pour les quatre programmes de football de la région. Chez les universitaires, le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke et les Gaiters de l’Université Bishop’s se sont considérablement compliqué la vie, pendant que les Volontaires du Cégep de Sherbrooke et les Cougars du Collège Champlain faisaient un pas de plus vers les éliminatoires.

Samedi, le Vert & Or n’avait pas 12 scénarios devant lui; une victoire face aux Stingers de Concordia et il accédait aux éliminatoires.

En avance 16-3 au début du quatrième quart, la troupe de Mathieu Lecompte était en contrôle du match, sans toutefois offrir du football parfait.

C’est justement lors des 15 dernières minutes de jeu que les gros canons des Stingers ont décidé d’accorder leurs violons. En 15 minutes, Concordia a inscrit 24 points, en route vers une victoire de 27-19 qui a laissé la foule sans voix.

Le manque d’opportunisme de l’attaque en première demie, et deux interceptions qui auront au final coûté 14 points au Vert & Or, auront été trop d’obstacles à surmonter pour les Sherbrookois.

Une défaite douloureuse qui survient seulement une semaine après une solide victoire des Verts contre les Carabins de l’Université de Montréal.

Outre Montréal et Québec, les trois autres formations de la conférence Québec montrent une fiche de 2-5.

Si Concordia et McGill s’affrontent la semaine prochaine lors de leur dernier match en saison régulière, le Vert & Or peut toujours accéder aux éliminatoires, à condition qu’il batte le Rouge et Or de l’Université Laval.

Les champions en titre de la coupe Vanier seront à Sherbrooke, samedi à 14h.

Les Gaiters peinent

Scénario identique, ou à peu près, pour les Gaiters samedi, à Sackville au Nouveau-Brunswick.

L’équipe de Chérif Nicolas a accordé 27 points au deuxième quart, et elle n’a jamais pu surmonter le déficit, face aux Mounties de Mount Allison. Les Gaiters ont encaissé une défaite de 35-13.

« Ce deuxième quart a été très difficile, et il a fait mal. On n’a pas été capable de surmonter ça. On doit maintenant se préparer. On va laisser notre destin entre les mains de deux autres équipes. C’est décevant. C’était un match éliminatoire pour nous », a dit Chérif Nicolas.

Bishop’s a ainsi complété sa saison régulière 2019, avec une fiche de 4-4.

Dans la section des bonnes nouvelles, il s’agit de la meilleure saison des Mauves depuis l’année 2013, quand Jordan Heather et sa bande avaient terminé le calendrier régulier avec une fiche de 6-2.

Pour les mauvaises nouvelles, toutefois, c’est que les Gaiters ont maintenant besoin d’un coup de pouce pour accéder aux éliminatoires.

Une défaite de Saint-Mary’s ou de Mount Allison la semaine prochaine et les Gaiters prolongeront leur saison.

En congé cette semaine, les Gaiters n’auront d’autres choix que d’attendre et d’espérer.

Des Cougars convaincants

Vous vous souvenez du premier match de la saison 2019 des Cougars du Collège Champlain, en division 1 du football collégial?

Non?

On vous rafraîchit la mémoire : une défaite de 54-0 face aux Spartiates du Vieux-Montréal.

De fait, Champlain a démarré sa saison avec une fiche de 0-3 et on se demandait si l’équipe allait rater les éliminatoires pour le Jean-François Joncas avec l’organisation après deux années passées au football universitaire ontarien.

Champlain s’est admirablement ressaisi. Avec une convaincante victoire de 56-21 face aux Faucons de Lévis-Lauzon samedi, les Cougars ont ainsi remporté une quatrième victoire à leurs cinq derniers matchs.

« Mathématiquement, ça nous confirme une place en éliminatoires. Si on gagne notre prochain match, on termine cinquième, alors que si on perd, on peut finir jusqu’en septième place. Je le répète, c’est très serré en division 1. Il faut se qualifier pour les éliminatoires et ensuite, tout peut arriver », a dit Joncas.

À l’approche du dernier week-end d’activités, les Cougars sont en cinquième place avec une fiche de 4-4. Ils complèteront leur saison vendredi, en rendant visite à CNDF (3-5), une autre équipe qui se bat pour améliorer son sort au classement.

Les Volontaires rebondissent

Samedi, les Volontaires ont inscrit autant de points, dans leur victoire de 30-13 face aux Griffons de l’Outaouais, que pendant toute leur saison.

Bon, pas tout à fait, mais presque.

Avec cette deuxième victoire de la saison, Sherbrooke s’approche d’une place en éliminatoires, avec un match encore à disputer. Cette fin de semaine ils accueilleront Trois-Rivières.

Le quart-arrière de première année Jérémy Désindes amorçait un premier match au niveau collégial, et il a eu un impact immédiat, dit son entraîneur Jean-Philippe Gauthier.

« Il a converti un plaqué pour perte, en un premier jeu, sur un deuxième essai et 20. Ça ne s’invente pas, des jeux comme ça, on n’a pas ça dans nos livres. C’est l’athlète qui fait ça. Un peu plus tard, il a saisi une mauvaise remise, a évité deux plaqués et inscrit le touché au sol. »

De plus, Gauthier n’a pas hésité à employer les joueurs défensifs Thomas Poirier Steben et Gabriel Royer en offensive.

« On les a utilisés comme porteur de ballon, dans un système à deux porteurs, dans le champ arrière. Ça nous a permis d’utiliser Alexandre Mercier comme receveur. Si on veut gagner, il faut utiliser nos meilleurs athlètes, et c’était une façon de le faire. »