Le TriMemphré : « Un vrai feu roulant! »

En se présentant sur le site du TriMemphré ce week-end à Magog, les spectateurs ne sauront pas où donner de la tête, promet le directeur de course René Pomerleau. «Ce sera un vrai feu roulant!» clame-t-il.
Il suffit de regarder le nombre de participants présents à l'événement pour croire les propos de M. Pomerleau. Plus de 2400 athlètes sont attendus sur les pistes. Un record pour cette 19e édition. La plus forte participation frôlait les 1700 avant celle-ci.
«Avec tous ces athlètes présents, les spectateurs se régaleront. Il y aura toujours de l'action peu importe l'endroit où ils regarderont. Ces athlètes s'entraînent fort depuis des années pour arriver prêts aux rendez-vous d'importance comme le TriMemphré. Et il y aura du beau monde, de l'intensité, de l'adrénaline et un gros soleil. Bref, impossible de s'ennuyer au TriMemphré», assure René Pomerleau.
Les gens sur place pourront également admirer les athlètes lutter pour un accès aux compétitions de plus grande envergure, comme les championnats canadiens ou panaméricains et même encore les Mondiaux.
«Pour ces athlètes, il s'agit d'un moment fort important. Parce qu'ils auront à la portée de la main leur laissez-passer pour la Coupe élite panaméricaine, les Championnats canadiens élite au sprint et les Nationaux dans la classe U23, junior sprint et jeune. Notre événement constitue également une épreuve de qualification au Championnat du monde de triathlon. Les compétiteurs se présenteront donc à Magog non seulement pour s'amuser, mais surtout pour gagner.»
Les dix meilleurs athlètes de chaque catégorie d'âge obtiendront en effet leur billet pour Chicago et les Mondiaux 2015.
Parmi les athlètes québécois à surveiller, notons notamment la présence d'Alexis Lepage de Gatineau, le meilleur Canadien chez les juniors l'an dernier. Maintenant âgé de 20 ans, Lepage devrait tout de même bien faire dans la catégorie élite. Il entamera sa course demain matin à 9 h 30.
Peu d'Estriens prendront part aux courses, mais Antoine Langelier tentera de bien représenter les couleurs de sa région.
«Les meilleurs au pays seront là. Le calibre sera relevé!» souligne René Pomerleau, tout en rappelant que jusqu'à ce soir, entre 200 à 300 autres participants pourraient très bien ajouter leur nom au catalogue déjà très garni, portant ainsi le nombre à environ 2700 sportifs.
Le meilleur endroit
Pour observer les prouesses des athlètes, René Pomerleau suggère aux visiteurs un endroit en particulier: près du secteur du stationnement Cabana, au coin des rues Principale Ouest et Cabana, près de l'Hôtel Étoile-sur-le-lac.
«Les zones de transition demeurent toujours très impressionnantes pour les spectateurs. Et comme ils n'auront pas accès à plusieurs rues en voiture, ils devront garer leur auto un peu plus loin, dans les stationnements municipaux», ajoute-t-il.
Une importante foule est attendue aux abords des pistes. Le défi s'annonce donc encore plus grand pour M. Pomerleau et ses 450 bénévoles sur place.
«Je suis déjà satisfait de la réponse des participants, mais pour que je sois entièrement heureux dimanche soir les athlètes devront être contents de leur expérience de course et j'espère de tout coeur qu'ils éviteront les blessures, les accidents et les erreurs de parcours», résume le grand responsable de l'activité.
Rappelons que samedi soir, de 19 h à 21 h, 300 coureurs noueront leurs lacets avant d'entamer le demi-marathon du Crépuscule. La journée de dimanche débutera à 6 h 30 et se terminera à 16 h
Visitez le site www.trimemphre.ca pour en connaître davantage sur la programmation.