Thomas Sigouin a enregistré son premier jeu blanc dans la LHJMQ, jeudi, dans une victoire d de 6-0 du Phœnix sur le Titan d’Acadie-Bathurst.

Le Titan déclassé

Le défi n’était pas si imposant, mais le Phœnix ne pouvait se permettre d’échapper les deux points jeudi soir. La dernière équipe au classement dans la conférence de l’Est visitait le Palais des sports et c’est avec une défaite de 6-0 que le Titan a quitté Sherbrooke.

« Ce n’est pas tant la victoire qui nous réjouit, c’est plutôt la façon dont on a gagné ce match qui nous rend satisfaits », a confié Édouard St-Laurent, auteur de deux buts. 

Les Sherbrookois auraient pu tomber dans le piège de la facilité contre Acadie-Bathurst. Au contraire, ils n’ont fait qu’une bouchée du Titan. La preuve se retrouvait au tableau des tirs au but en fin de partie : 47 lancers pour les locaux et seulement 16 pour le Titan. 

Malgré tout, il aura fallu attendre le début de la troisième période avant de voir l’attaque du Phœnix exploser. 

Après le but de St-Laurent en première période, cinq buts ont été marqués en 16 minutes de jeu : Samuel Poulin, Alex-Olivier Voyer, Benjamin Tardif (2) et Édouard St-Laurent, qui a complété son doublé. 

« On a accordé quatre tirs en première période, quatre autres en deuxième et on avait beaucoup de chances de marquer autour du filet, souligne l’entraîneur-chef Stéphane Julien. Ce n’était qu’une question de temps avant de voir notre équipe ajouter d’autres buts. On devait garder notre concentration et c’est ce que les gars ont fait. Après une période, ils n’étaient pas très contents malgré notre domination. »

Sigouin encore brillant

Thomas Sigouin a enregistré le premier blanchissage de sa jeune carrière dans la LHJMQ. 

« Il a réalisé les arrêts clefs ce soir, estime Stéphane Julien. J’aime ce que je vois de sa part. Il fait des choses que nos deux autres gardiens font moins, comme jouer la rondelle, et ça aide beaucoup ses coéquipiers. On a aussi tué de grosses punitions ce soir. Ça fait trois parties que nos gars jouent du très bon hockey. Tout le monde contribue et c’est très positif. »

« Ce blanchissage fait du bien, remarque le gardien recrue. Je n’ai pas reçu beaucoup de tirs, mais c’est encore plus difficile de rester concentré dans ces moments-là. Ça reste une partie facile pour moi devant le filet. J’ai une équipe qui est prête devant moi et ça parait depuis quelques parties. »

Cette victoire constituait une douce revanche, puisque le Titan avait éliminé le Phœnix lors des dernières séries. 

« Les deux équipes ne sont pas les mêmes que l’an dernier, mais on se souvenait très bien de notre élimination et même les nouveaux savaient que cette victoire était importante pour nous, avance Benjamin Tardif. On voulait montrer au Titan que cette année, c’est le Phœnix qui allait gagner lors de nos duels. »

Les Oiseaux n’auront pas beaucoup de temps pour savourer cette victoire, puisqu’ils renoueront avec l’action samedi après-midi contre les puissants Mooseheads de Halifax.

« Il faudra être encore plus prêts samedi parce que les Mooseheads forment une équipe bien différente de celle du Titan », confirme St-Laurent.

« Ce sera un bon défi, renchérit Voyer. On affrontera beaucoup de joueurs de talent. Mais l’ambiance est bonne au sein de l’équipe et on connaît du succès, donc on arrivera confiants face à l’une des meilleures équipes du circuit. »

Ce qu'ils ont dit

Noah Dobson du Titan : « Collectivement, nous n’étions pas assez bons ce soir. Heureusement que notre gardien a donné la chance à notre équipe de rester dans le match jusqu’en troisième période. Personne n’est content ce soir. Notre club a vécu beaucoup de changements dernièrement, mais ce n’est pas une excuse. »

Evan Mackinnon, ancien Phœnix : « Le Phœnix a vraiment été meilleur que nous en troisième période. On se concentre surtout sur notre progression cette année, mais cette défaite, on ne l’aime pas. Certains diront que c’est normal parce que le Titan a gagné la coupe Memorial l’an dernier et que plusieurs bons éléments sont partis, mais on doit travailler encore plus fort et le succès suivra un jour. »

Alex-Olivier Voyer : « Enfin... Je suis vraiment content, admet l’attaquant sherbrookois. Je ne me stressais pas avec ça parce que j’avais de bonnes chances. Ce but était le clou dans le cercueil du Titan, donc il est encore plus satisfaisant. Mais je suis surtout content pour Thomas ce soir. Il a obtenu son premier blanchissage dans la LHJMQ. La défensive a bien joué et l’offensive a bien fait. Bref, tout le monde est content ce soir. »

Benjamin Tardif : « La ligne à Félix Robert, Samuel Poulin et Édouard St-Laurent a eu énormément de chances et après le deuxième but, tout a débloqué. Je suis soulagé d’avoir marqué deux buts ce soir. Ça fait du bien parce que je ne collectionnais pas les points comme je l’espérais depuis le début de la saison, mais je suis surtout content de voir notre équipe enchaîner les bonnes parties, parce qu’il y a quelques défaites que nous n’avons pas bien digérées en début de campagne. »

Édouard St-Laurent : « Il fallait continuer à travailler fort. On n’a jamais été inquiets. Du moment que toute l’équipe s’appliquait sur les détails, tout s’est mis à bien aller. »