Le Tournoi international bantam de Sherbrooke (TIBS) en sera à sa 36e édition ette année.

Le TIBS nouveau est arrivé

Le Tournoi international bantam de Sherbrooke (TIBS) se réinvente pour sa 36e  Édition.

S’il a d’ores et déjà été confirmé que les Russes ne seraient pas présents en 2017, comme l’annonçait La Tribune lundi matin, n’en reste pas moins qu’une multitude de nouveautés sont au programme de cet important tournoi de hockey mineur, qui s’amorce dès mercredi.

Un nouveau comité organisateur a pris la direction du tournoi, qui a maintenant un nouveau logo et de nouvelles couleurs. Ensuite, une première, l’admission sera gratuite pour les spectateurs qui assisteront aux matchs, que ce soit au Complexe Thibault GM, au Centre récréatif Rock Forest et au Palais des sports.

Enfin, le TIBS innove en proposant des matchs dans une nouvelle catégorie, la catégorie cadette. Elle s’ajoute aux classes « AAA », « AAA-relève » et « AA ».

64 équipes du Québec, de l’Ontario, des Maritimes et des États-Unis participeront à la nouvelle mouture de l’événement.

Le logo et les couleurs ont été agencés à celle de l’Académie CCM, qui devient le nouveau partenaire majeur de l’événement, pour les trois prochaines années.

Il s’agit de beaucoup de nouveautés pour une organisation toute neuve.

On se rappelle qu’en mai dernier, une divergence d’opinions avec Hockey Sherbrooke a mené à la démission du président du tournoi Martin Morrissette ainsi qu’à celle du directeur des finances André Roy, du registraire Jacques Corriveau, de la secrétaire Valérie Giguère, du directeur technique Alain Maheu et de la directrice Ginette Doucet.

« J’ai une bonne équipe avec moi, une équipe formée de passionnés de hockey. On fait tout ça pour les jeunes, c’est une bonne motivation. On profite d’un bon coup de main de Hockey Sherbrooke, qui nous guide adéquatement, mais aussi des autres présidents des tournois de Hockey Sherbrooke. J’ai aussi communiqué avec certains membres de l’ancien comité organisateur, pour avoir des conseils », a dit Mario Roy.

« Aussi, tous les matchs seront importants pour les équipes. Le nouveau format de compétition remplace le tournoi à la ronde. Toutes les équipes sont assurées de jouer trois matchs, mais elles devront obligatoirement gagner leur troisième match pour avancer. Ainsi, toutes les parties seront à finir, et auront de l’importance », a poursuivi M. Roy.

« On est déçus de ne pas accueillir d’équipes de la Russie, ça nous amenait un bon niveau de compétition. On travaille déjà là-dessus pour l’an prochain, et les réponses sont positives. Il faut par contre comprendre qu’il y a un coût rattaché à tout ça. »

Selon M. Roy, un tournoi ayant la licence internationale ne peut pas passer plus de deux éditions sans accueillir d’équipes venant d’au moins trois pays différents et d’avoir au moins 10 % d’équipes triple et double lettre provenant de l’extérieur du Québec.

Hockey Québec se réserve par contre le droit de modifier le statut d’un tournoi en tout temps.

« Mais maintenant au Québec, avec le solide réseau de développement qu’on a, le hockey se porte bien. On va donner un bon spectacle, l’absence des Russes ne jouera pas de ce côté pour l’édition actuelle », a-t-il indiqué.

Le premier match sera disputé mercredi au Complexe Thibault, à 18 h, et les finales se dérouleront dimanche, à compter de 14 h, au même endroit.

Précisons que l’organisation est encore à la recherche de bénévoles. On contacte l’organisation au tibs@hockeysherbrooke.qc.ca

Mario Roy, président du Tournoi international bantam de Sherbrooke (TIBS), Mike Maclure, entraîneur-chef Bantam AAA relève, Samuel Collard, entraîneur-chef Bantam AAA, Mathieu Boutin, entraîneur-chef en Cadet division 1 et Jean Desrosiers, président de Hockey Sherbrooke étaient présent lors de la conférence de presse du Tournoi international bantam de Sherbrooke. La 36e édition l’événement commence mercredi. L’ouverture officielle est programmée pour 18 h