Fred Lajoie, entraîneur-chef du Rocket de Coaticook.

Le Rocket s’incline dans un duel de lanceurs

Le Rocket de Coaticook, qui faisait face à l’un des lanceurs les plus coriaces de la ligue junior élite en Mathieu Deneault-Gauthier, s’est incliné par la marque de 2-0 dans un duel de lanceurs qui avait des allures de match des séries éliminatoires.

Plus d’une centaine de personnes étaient présentes au stade Julien-Morin pour voir le Rocket (8-15) affronter les Ducs de Longueuil (8-11). Les deux équipes sont coudes à coudes dans la division Groupe Vertdure et Samuel Jalbert était au monticule pour les locaux.

Le Rocket a passé bien près d’ébranler le lanceur des Ducs en début de rencontre. Le premier frappeur du match s’est rendu au deuxième coussin sur une erreur défensive, mais un amorti raté a coûté deux retraits à la troupe de Fred Lajoie. Une décision controversée des arbitres au deuxième but a aussi coupé l’élan de la machine coaticookoise.

Le premier point de la rencontre a été marqué par les Ducs en quatrième manche lorsque Samuel Rajotte est venu marquer sur un double vol de buts. Un autre point a passé bien près de marquer la manche suivante, mais le joueur d’arrêt-court Joe Raymond a envoyé un relais parfait à son receveur Charles Deguire au marbre, qui a maintenu la balle malgré une collision avec Xavier Bégin.

Les Ducs ont inscrit un point d’assurance en sixième manche. Le frappeur désigné Hugo Pépin a frappé un double sur la ligne du troisième but, donnant un coussin de deux points à Deneault-Gauthier.

C’est tout ce qu’avait besoin le lanceur, qui a accordé que deux coups sûrs et un but sur balles en sept manches de travail, sans donner de point à l’adversaire. Sa balle rapide avoisinait les 90 milles à l’heure, ce qui lui a permis d’enregistrer neuf retraits au bâton. Son vis-à-vis Samuel Jalbert a offert une très bonne performance, accordant trois coups sûrs et deux buts sur balles en sept manches de travail dans la défaite.

« L’ambiance était électrique, je suis content de l’attitude et de l’effort de mes gars ce soir, a déclaré l’entraineur-chef Fred Lajoie après le match. On savait qu’on avait tout un défi en Deneault-Gauthier un monticule et on a bien répondu, j’ai aimé notre approche au bâton. Il est tout simplement trop fort pour la ligue. »

« Samuel Jalbert a eu une performance très solide, mais on a manqué un petit quelque chose en attaque. Le double jeu en première manche a fait mal, ça aurait été gros d’ouvrir la marque dès notre premier tour au bâton. »

Transactions

En bonne posture pour se qualifier pour les séries éliminatoires, le directeur général du Rocket 

Éric Poulin a assuré que son équipe allait être active sur le plan des transactions.

Un échange a été réalisé pour amener François Guimont avec l’équipe et d’autres mouvements de personnel devraient être annoncés dans les prochaines heures.

« On veut aller chercher un bâton et un bras avant la date limite des transactions, affirme-t-il. On est content d’avoir mis la main sur Guimont, on espère qu’il viendra jouer avec nous cet été. Malheureusement, on a envoyé l’excellent releveur Joe Cardin à Charlesbourg pour qu’il ait une chance de gagner à sa dernière année. On cherche à s’améliorer pour les séries. »