Le repêchage 2020 annulé à Sherbrooke

La séance de sélections 2020 de la LHJMQ prévue le 6 juin à Sherbrooke n’aura finalement pas lieu en raison de la COVID-19. Cet événement important pour le Phoenix de Sherbrooke et la région a été annulé mercredi matin. Les organisations demeureront donc dans leurs bureaux respectifs alors que les futurs espoirs apprendront leur sélection bien assis sur leur sofa, puisque le repêchage se fera en ligne.

La Ligue de hockey junior majeur du Québec a du même coup annulé toutes les réunions prévues dans le cadre des assises annuelles qui devaient avoir lieu du 3 au 5 juin à Sherbrooke. Le repêchage se tiendra toujours le 6 juin au matin, mais s’effectuera en ligne.

À LIRE AUSSI: Le repêchage de la LHJMQ en ligne

LHJMQ: le repêchage 2020 se tiendra en ligne et non plus à Sherbrooke

Saison terminée: le trophée Jean-Rougeau au Phoenix

« C’est un coup supplémentaire que nous devons encaisser ce matin. Tout le monde attendait cet événement avec impatience. Nous avions l’intention d’innover avec de nouveaux éléments originaux. C’est un an de travail qui s’efface en un instant », a confié la directrice des opérations du Phœnix, Charline Durand. 

Près de 5000 personnes étaient attendues au Palais des sports pour cette journée bien souvent inoubliable dans la carrière d’un hockeyeur.

« Ce n’est pas une bonne nouvelle pour notre organisation, la ville, la ligue et les jeunes. Personne ne peut se réjouir de cette annulation », ajoute Mme Durand. 

La veille de l’annonce, le comité organisateur multipliait encore les heures pour l’organisation du repêchage.

« Notre équipe avait fourni beaucoup d’efforts et jusqu’à aujourd’hui, certains employés réservaient 50 % de leur temps pour l’organisation des assises. Heureusement, nous n’avions pas encore de grosses dépenses d’engagées. On allait se lancer dans les importants achats lors des prochains jours. »

Reste à savoir maintenant si la LHJMQ dédommagera le Phœnix pour les frais supportés par l’organisation. 

« Dans cette période de crise, ce n’est pas notre priorité pour l’instant, soutient la directrice des opérations. Nous tenons d’abord à communiquer avec nos partenaires tout en remerciant les collaborateurs. C’est ce qui est le plus important pour nous. »

Et si le repêchage est annulé, qu’en est-il des séries éliminatoires, qui doivent se terminer avant le repêchage?

« Ça n’augure pas bien », se limite à dire Charline Durand.

Rappelons que mardi, la LHJMQ avait déjà annoncé l’annulation de la saison 2019-2020 en raison de la pandémie tout comme le Gala des Rondelles d’Or, le « showcase » en Nouvelle-Angleterre, le Défi d’excellence Gatorade et le camp de développement des gardiens de but.

Les Olympiques en bonne position

Une loterie déterminera l’ordre des cinq premières équipes à parler au prochain repêchage. Cette loterie devait avoir lieu le 25 mars et a été reportée à une date indéterminée.

Le Phœnix ne détient aucun choix dans les trois premières rondes et devra pour l’instant attendre le 4e tour avant de se prononcer.

Les Olympiques de Gatineau pourraient quant à eux sélectionner les trois premiers joueurs de l’encan en possédant le premier choix du Titan d’Acadie-Bathurst, dernier au classement, et des Mooseheads de Halifax, qui ont terminé à l’avant-dernier rang. Les Olympiques ont pour leur part obtenu le troisième pire dossier de la LHJMQ cette saison.

Gatineau aura ainsi 18 chances sur 21 d’obtenir le tout premier choix.