Alex Jacob-Michaud sera le quart partant pour le Vert & Or samedi contre Concordia.

«Le plus gros match de l'année»

« C'est le plus gros match de l'année pour le Vert & Or. C'est d'abord un match revanche à la suite de la défaite qu'on a subie à Sherbrooke contre les Stingers. On se présente à Concordia avec le couteau entre les dents. »
Mathieu Lecompte et le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke n'ont certes pas oublié leur match d'ouverture locale face aux Stingers de Concordia, fin août.
Alors que les feux d'artifice éclataient dans le ciel surplombant le Stade de l'Université de Sherbrooke pendant que les joueurs des deux équipes se serraient la main, le Vert & Or digérait plutôt mal cette défaite de 23-22 subie contre les Stingers.
Une défaite survenue sur le dernier jeu du match.
Les deux équipes se retrouvent samedi sur le campus Loyola de l'Université Concordia pour ce premier match de la deuxième moitié de la saison 2017. Et les deux équipes ne sont pas tout à fait au même niveau.
Concordia a une fiche de 2-2, tandis que Sherbrooke est toujours à la recherche d'un premier gain (0-4).
« Chose certaine, on devra être plus discipliné que lors de notre première rencontre. On a réussi à le faire contre Montréal. Ensuite, on se doit de gagner la bataille des revirements, tout en réussissant à bien protéger la balle. C'est le genre d'erreurs qu'on a commises contre McGill et qui nous ont coûté cher. Et troisièmement, on doit gagner la guerre des gros jeux. Il faut d'abord que notre défensive limite les jeux explosifs des Stingers, en étant agressifs aux plaqués, et notre attaque doit faire sa part. »
De ce côté du ballon, Sherbrooke donnera les commandes au pivot Alex Jacob-Michaud (39 en 84 pour 480 verges, une passe de touché et cinq interceptions) pour amorcer le match.
Sherbrooke a la pire attaque au Québec avec seulement 44 points marqués en quatre matchs.
La recrue Conor Sinclair, qui fut le partant lors du match contre Montréal, avant la pause, est toujours blessée. C'est un autre quart de première année, Xavier Owens, qui secondera Jacob-Michaud à Concordia.
« Alex est notre quart, il connaît le système. Il a connu une bonne semaine d'entraînement et on est convaincu qu'il peut bien faire et nous mener à notre première victoire. Quant à Xavier Owens, c'est lui qui devait agir comme numéro deux cette saison. Il a été malade, ce qui a ralenti sa progression », a dit Lecompte.
Le Vert & Or pourra aussi compter sur le retour du receveur de passes Tomy Duperron et du porteur de ballon Gabriel Polan.
Une semaine mouvementée pour les Stingers
La semaine menant à ce match Concordia-Sherbrooke fut particulièrement mouvementée chez les Stingers.
Deux plaqués effectués par des joueurs du Rouge et Or de l'Université Laval dans leur match face à Concordia dimanche dernier sont présentement sous l'évaluation par le RSEQ. Des coups à la tête qui n'ont pas été punis sur le jeu.
Et l'un d'eux a visé le pivot Trent Miller, joueur par excellence au Québec en 2015. Le joueur américain originaire de Buffalo a quitté le match après un solide plaqué du demi défensif Guillaume Ouellet, avant de revenir pour une séquence à l'attaque, et de quitter de nouveau.
Miller a également posté une vidéo sur son compte Facebook urgeant le RSEQ et USports à être plus sévère contre les plaqués visant la tête. Elle a été vue à plus de 51 000 reprises.
Sa présence est incertaine, samedi.
« Je ne crois pas que les Stingers vont se laisser distraire par tout ça. Ils sont très bien dirigés et préparés par les frères Donovan. L'enjeu est crucial pour les deux équipes, on se retrouve dans la même situation car on vise tous les deux une place en séries. Ils seront plus prêts que jamais. »
Le match s'amorce à 14 h.