Le Phoenix l'a emporté 6-4 face aux Remparts de Québec samedi au Palais des sports.

Le Phoenix s'offre un beau cadeau

En retard par deux filets en troisième période, le Phoenix de Sherbrooke a inscrit quatre buts sans riposte en moins de trois minutes pour se sauver avec un gain de 6-4 face aux Remparts de Québec samedi au Palais des sports.

Pour l'occasion du match de Noël, le Phoenix portait un chandail aux couleurs du temps des fêtes.

Evan MacKinnon (deux buts, une passe) et Marek Zachar (deux buts, une passe) ont mené la charge pour les Sherbrookois qui figurent toujours au 9e rang du classement général avec une récolte de 37 points depuis le début de la campagne.

Sans être parfait, Evan Fitzpatrick a fait le nécessaire pour signer sa 8e victoire de la saison. Il a stoppé 23 des 27 lancers des visiteurs. Il a eu le dessus sur son rival Dereck Baribeau qui a connu une sortie difficile en accordant six buts sur 35 tirs.

Les Remparts ont marqué très tôt en première période, mais la troupe de Stéphane Julien a bien répondu en contrôlant le jeu pour le reste des 20 premières minutes. Les Sherbrookois ont marqué deux buts rapides dans la dernière minute de l’engagement gracieusetés de MacKinnon et Zachar.

Le Phoenix est toutefois sorti à plat au deuxième vingt. Les Remparts en ont profité pour prendre le contrôle de la rencontre en marquant à trois reprises sur 18 lancers.

Stéphane Julien a haussé le ton entre la deuxième et troisième période et le message a été compris par ses troupiers qui ont connu l’une de leurs meilleures périodes de la saison pour aller chercher la victoire au grand plaisir des 2 334 spectateurs présents à la rencontre. Le Phoenix a profité de l’indiscipline des Remparts pour inscrire quatre buts rapides, dont trois en avantage numérique.

Le Phoenix n’a pas un calendrier facile d’ici la pause du temps des fêtes, il se rendra à Rimouski mercredi pour y affronter l’Océanic et à Blainville samedi pour un duel face à sa bête noire, l’Armada.