Dakota Lund-Cornish à l'entraînement, peu avant l'annonce de sa transaction.

Le Phoenix obtient un gardien de 18 ans

Le Phoenix de Sherbrooke a procédé mercredi à une première transaction depuis l’ouverture du marché des échanges dans la LHJMQ. Jocelyn Thibault a ajouté à sa formation un gardien de 18 ans, Dakota Lund-Cornish. En retour, le directeur général du Phoenix a cédé aux Islanders de Charlottetown un choix de 9e ronde au prochain repêchage (NDLR: celui de Baie-Comeau) et une sélection de 4e ronde en 2020.

Le gardien mesurant 6’3 agissait à titre d’auxiliaire de Matthew Welsh depuis la saison dernière, ce qui explique ses 33 parties dans la LHJMQ depuis son arrivée dans le circuit à 17 ans.

En 12 parties cette saison, il affiche un dossier de six victoires et deux revers tout en présentant une moyenne de buts alloués de 2,93 et un taux d’efficacité de 0.884

«Je suis content d’obtenir cette chance à Sherbrooke, a confié Lund-Cornish au journal The Guardian après son entraînement matinal à Charlottetown. C’est excitant, mais en même temps c’est spécial de partir d’ici pour aller loin de chez moi.»

«Il était dans l’ombre de Welsh à Charlottetown et en plus d’avoir un beau potentiel, il a déjà un peu d’expérience dans la ligue, rappelle Jocelyn Thibault. À 18 ans, il est imposant et on pense qu’il est prêt à prendre plus de responsabilités. À son âge, il s’intègre parfaitement à notre jeune noyau dans le but d’arriver à maturité dans un an ou deux.»

Repêché en troisième ronde en 2016 lors de la séance de sélection présentée à Charlottetown, le portier a disputé quelques parties la saison dernière dans le midget AAA, à Halifax. 

Thommy Monette et Thomas Sigouin auront donc de la compétition au prochain camp d’entraînement si rien ne change. Avec la présence de Brendan Cregan, un gardien de 20 ans, et l’absence de Sigouin, blessé pour la saison, le Phoenix possède maintenant trois gardiens dans son alignement, ce qui peut porter à croire que le directeur général n’a pas achevé son travail durant la période des transactions, qui se terminera le 6 janvier à midi.

Des rumeurs persistantes envoient d'ailleurs Cregan à Blainville-Boisbriand. L'Armada céderait uniquement un choix au repêchage en retour.