Devant la cage du Phoenix, le gardien Brendan Cregan a été efficace en réalisant 24 arrêts dans la victoire.

Le Phoenix inspiré contre les Huskies

Au lendemain de sa pratique à l’extérieur et à la veille de sa participation à la Classique hivernale 2018 de la LHJMQ, le Phœnix semblait plutôt inspiré jeudi soir contre l’une des meilleures équipes du circuit. Résultat : une victoire de 6 à 2 face aux Huskies de Rouyn-Noranda.

Mathieu Olivier a fait vibrer le Palais des sports à trois reprises grâce à un tour du chapeau. Son coéquipier Nicolas Poulin a également bien fait en amassant deux buts et une mention d’aide. Son frère Samuel Poulin avait ouvert la marque plus tôt dans la partie. De quoi réjouir leur entraîneur Stéphane Julien.

« J’ai senti l’équipe en contrôle. C’est un gros deux points pour nous. Si les entraîneurs étaient gelés hier lors de l’entraînement extérieur à Drummondville, nos joueurs ont semblé inspirés et une belle ambiance règne depuis hier. Les gars se tenaient entre eux lors des escarmouches. J’ai aimé l’esprit d’équipe et c’est très positif. »

À son retour au jeu après avoir soigné une blessure à l’épaule, Luke Green en a profité pour obtenir ses deux premiers points de la saison.

« À son premier match cette année, il a été excellent. On ne pouvait pas demander mieux », précise le pilote sherbrookois.

« Je suis très content d’avoir battu les Huskies tout en amassant deux points, souligne Green. On tenait à cette victoire et maintenant, on pense déjà tous à notre match en plein air! »

On aurait d’ailleurs pu croire que le Phœnix avait déjà la tête à la Classique hivernale tout juste avant la partie de jeudi, mais les Oiseaux ont répondu présent.

« On sait à quoi s’attendre vendredi soir depuis la pratique de mercredi à Drummondville, indique Nicolas Poulin. Sans dire que le niveau d’émotion a baissé, on parle un peu moins de la Classique et cette victoire nous permettra d’arriver confiants à Drummondville vendredi. »

« On était très motivés ce soir, estime Mathieu Olivier, qui a aussi jeté les gants contre Zachary Ouellet. 

Les Huskies sont un peu la bête noire du Phœnix depuis la naissance de notre équipe. Notre préparation était bonne et maintenant, on a juste hâte à demain. »

Précisons que Brendan Cregan a réalisé 24 arrêts dans la victoire, mais a cédé devant Patrik Hrehorcak à deux reprises en accordant entre autres le premier but du match. Zachary Émond a fait face à 22 tirs tout en encaissant une rare défaite contre le Phoenix.