Le Phoenix a conclu son périple dans les Maritimes avec une récolte de cinq points sur une possibilité de six.

Le Phoenix conclut son voyage avec une victoire

SHERBROOKE — Le Phoenix de Sherbrooke a conclu son périple dans les Maritimes en battant les Eagles de Cap-Breton samedi après-midi, par la marque de 3-2. Toujours meneurs au classement général de la LHJMQ, les Sherbrookois ont ainsi remporté deux de leurs trois matchs lors de ce voyage.

Taro Jentzsch a joué les héros en inscrivant son deuxième but de la saison alors qu’il ne restait qu’un peu plus d’une minute de jeu au match.

Félix Robert (13e) et Bailey Peach (6e) ont aussi marqué pour le Phoenix. Pour Robert, qui a ajouté une passe, c’était un 12e match de suite avec au moins un point.

Samuel Hlavaj, qui a gardé les trois matchs dans les Maritimes, a stoppé 24 des 26 lancers dirigés vers lui.

«On a connu un excellent voyage, avec une récolte de cinq points sur une possibilité de six. Pour moi, en début de saison, je trouvais que Cap-Breton formait sur papier, une des meilleures équipes de la ligue, qui alliait talent, et vitesse. Un club imposant physiquement, aussi. C’était donc un gros défi pour nous. En fait, les deux derniers matchs, contre Moncton et Cap-Breton, deux excellents clubs, nous ont montré où on était rendus, dans notre développement», a dit l’entraîneur-chef du Phoenix, Stéphane Julien.

«Ce fut un match très rapide, le jeu était serré, il n’y avait pas beaucoup de chances de marquer et quand il y en avait, les deux gardiens ont été solides. On s’en est bien tirés avec un but dans les deux dernières minutes du match.»

«Ça nous a aussi prouvé que quand ça joue serré, on est là. On n’a pas donné grand-chose en troisième période, comme si c’était un match de séries. Pour un 14e match dans le mois, c’est très satisfaisant.»

La profondeur de l’équipe fut un autre élément expliquant son succès, dit l’entraîneur.

«Notre premier trio était un peu plus fatigué, et c’est l’unité formée de Bailey Peach, Taro Jentzsch et Natahël Roy qui a affronté le gros trio adverse, et qui a inscrit les gros buts. Chaque soir, il y a un nouveau joueur, un nouveau trio, qui prend la relève.»

Étonnamment, Stéphane Julien a confié le filet au gardien Hlavaj, pour un troisième match en quatre jours.

«Il a été solide, une fois de plus. Je voulais peut-être donner un match à Thomas (Sigouin) dans les Maritimes, mais Sam a tellement été bon, que je voulais voir comment il allait réagir pour un troisième match en quatre jours. Son rendement depuis le début de la saison, sans être une totale surprise, est au-delà de nos espérances. Il livre la marchandise», a dit Stéphane Julien.

C’est congé lundi, pour le Phoenix, qui reprendra l’entraînement mardi et mercredi, avant d’accueillir Rouyn-Noranda, jeudi.