Thomas Sigouin a accordé six buts sur 27 lancers reçus vendredi soir à Drummondville. Brandon Skubel a obtenu la première étoile du match grâce à ses trois buts.

Le Phœnix s'incline, les Sags s'approchent

« Il ne faudra pas perdre trop souvent ce genre de match. » L’entraîneur Stéphane Julien voit cette dernière défaite de 6 à 4 du Phœnix, subie vendredi soir à Drummondville, resserrer le haut du classement général de la LHJMQ. Les Saguenéens de Chicoutimi se trouvent maintenant à deux points de la tête, occupée par le Phœnix depuis le tout début de la saison. Pour la première fois, les meneurs sont menacés au sommet de leur trône.

Brandon Skubel a gâché le retour de Patrick Guay et de Félix Robert en effectuant un tour du chapeau devant sa foule. Les trois points de Samuel Poulin n’auront donc pas suffi : pour une troisième fois en quatre matchs, les Sherbrookois ont été battus par les Voltigeurs, qui semblent vouloir devenir la bête noire du Phœnix cette saison. 

« On a accordé trois buts sur les trois premiers lancers, fait remarquer Stéphane Julien. À un certain moment, on menait 10-3 au chapitre des tirs au but et on perdait par la marque de 3 à 0. Je crois que notre gardien aurait aimé revoir deux des trois premiers buts. »

Brandon Skubel a ouvert la marque après un peu plus de trois minutes de jeu. Xavier Simoneau l’a imité 73 secondes plus tard et Skubel en a rajouté. 

Samuel Poulin a toutefois amorcé une poussée offensive de quatre buts pour le Phœnix en fin de première période et ses coéquipiers ont pris le relais en deuxième période. À l’aide de Taro Jentzsch et de Patrick Guay, le Phœnix a nivelé la marquer pour finalement assister au but d’Alex Olivier Voyer, qui donnait les devants aux siens avec un compte de 4 à 3 en début de troisième période.

« Mais trois erreurs de nos défenseurs ont causé les trois derniers buts de la partie, soutient Stéphane Julien. On avait alors le momentum même si notre club venait de jouer du hockey de rattrapage. On a accordé trois surnombres à deux contre un en fin de match et notre manque de constance a causé notre perte. »

Nicholas Girouard et Édouard Charron ont effectivement redonné l’avance aux locaux. Skubel a complété son tour du chapeau en fin d’engagement. 

Devant le filet, Thomas Sigouin a terminé le match avec six buts accordés sur 27 tirs alors que son homologue Francesco Lapenna a bloqué 28 des 32 tirs reçus. 

Les Saguenéens seront en congé samedi alors que le Phœnix recevra la visite des Mooseheads de Halifax à 18 h. La formation de Chicoutimi sera quant à elle de passage au Palais des sports le 26 janvier. 

« Les Saguenéens se trouvent sur une belle lancée, constate l’entraîneur sherbrookois. Sur papier, ils forment une équipe améliorée. Mais avant de les retrouver, on ne doit pas tomber dans le piège du match facile samedi contre Halifax. Les Mooseheads arrivent ici avec peu de choses à perdre. »

Guay marque à son retour

Le Sherbrookois Patrick Guay a célébré son retour au jeu avec un but. Pendant ce temps, Félix Robert se voyait limité à un temps de glace réduit. 

« Félix a été un cas de dernière minute. Il a seulement pratiqué deux fois avec nous cette semaine. Le plan, c’était de le réintégrer graduellement. C’est la raison pour laquelle il ne jouera pas samedi. Patrick Guay a bien fait ça. Il s’était entraîné plus souvent avec nous. Plus le temps avance, plus on s’approche de notre alignement régulier », constate Julien. 

Notons que Vincent Anctil pourrait revenir au jeu la semaine prochaine alors que Xavier Parent n’est pas attendu avant le mois de février.