L'ancien des Cantonniers de Magog Justin Robidas a compté un but dans la victoire des siens contre Sherbrooke.
L'ancien des Cantonniers de Magog Justin Robidas a compté un but dans la victoire des siens contre Sherbrooke.

Le Phœnix l'échappe à Val d'Or

Le renfort appelé par le Phœnix de Sherbrooke n’a pas été suffisant pour contenir les Foreurs vendredi soir à Val-d’Or. Dans une défaite de 8 à 4, les hommes de Stéphane Julien ont vu la première étoile de la partie, Justin Robidas, et ses coéquipiers prendre les commandes du match.

Le portier Jonathan Lemieux a eu le meilleur sur ses homologues Thomas Sigouin et William Desmarais. Le gardien des Foreurs a fait face à 43 tirs. De l’autre côté de la patinoire, Sigouin s’est fait montrer la porte de sortie après avoir concédé quatre buts sur 13 tirs. Venu en relève, Desmarais a flanché sur trois des 17 lancers reçus. 

« Ce n’était pas le meilleur match de nos gardiens, observe l’entraîneur Stéphane Julien. Thomas aurait aimé revoir trois des quatre buts accordés, je crois. Il a connu du succès récemment, mais ce soir, c’était plus difficile. Malgré tout, notre défensive n’a pas été si mauvaise. »

Le Phœnix n’a pas cessé de jouer du hockey de rattrapage. Peyton Hoyt et David Noël ont touché la cible en première période et lors des dernières secondes de l’engagement, Nathaël Roy a réussi à inscrire les siens au pointage. Ce dernier a ensuite nivelé la marque en deuxième période, mais Justin Robidas a répliqué en avantage numérique, suivi de son coéquipier Jérémie Biakabutuka : 4-2 Foreurs. 

Dès les premiers instants du dernier vingt, Alex-Olivier Voyer a réduit l’écart à un but pour les Sherbrookois. C’est à ce moment que l’offensive abitibienne a explosé avec trois buts, ceux de Maxence Guenette, Olivier Picard et Jérémy Michel. 

Bailey Peach a bien tenté de ramener les Sherbrookois dans le match, mais en vain : Jacob Gaucher a enfoncé le huitième et dernier clou dans le cercueil des visiteurs alors que William Desmarais se trouvait au banc des siens au profit d’un sixième joueur. 

Rappelons que neuf joueurs manquaient à l’appel chez le Phœnix à cause des blessures, de la maladie et de la présentation du Championnat mondial de hockey junior. 

« Nos joueurs affiliés ont passé beaucoup de temps dans leur zone. Ils ont été mis à l’épreuve ce soir et on a perdu les services de Karl Vaillancourt, qui a été blessé durant la rencontre. On misait sur plusieurs remplaçants et on a dû rouler à 11 attaquants. Les gars ne sont pas habitués de jouer autant dans un niveau aussi élevé. »

Le Phœnix tentera de se reprendre samedi à Rouyn-Noranda contre les Huskies. Le défenseur Mirco Fontaine sera alors en uniforme afin de combler la perte de l’attaquant Karl Vaillancourt. 

« Si notre club joue de la même façon et que Thomas joue à la hauteur de son talent, ça devrait aller mieux », résume Stéphane Julien.