Cinquante-quatre joueurs se présenteront à l’ouverture du camp du Phœnix de Sherbrooke, mercredi prochain, précise le DG de l’équipe Jocelyn Thibault.

Le Phœnix invite 54 joueurs

Le Phœnix de Sherbrooke accueillera 54 joueurs mercredi prochain, lors de l’ouverture de son camp d’entraînement, la première étape vers la composition officielle de l’équipe en vue de la saison 2018-19.

Contrairement aux deux dernières années, il n’y aura pas de tournoi de recrues avant le début du camp. On se rappelle que l’an dernier, le Phœnix avait accueilli le Challenge des recrues, qui réunissait les jeunes joueurs du Phœnix, de l’Armada de Blainville-Boisbriand et des Foreurs de Val-d’Or.

La première phase d’évaluation du camp se déroulera du 15 au 18 août.

« Tous les gars doivent être sur place le mercredi matin. On va diviser le groupe en trois et faire autant d’entraînements dans la journée. On va disputer deux matchs intraéquipes par jour, le jeudi et le vendredi, alors que le samedi, on va disputer un match intraéquipe un peu plus long, qui va servir de préparation pour notre premier match hors-concours, prévu le 19 août à 15 h au Palais des sports contre Drummondville. Il n’est pas impossible que l’on garde les 54 gars jusque-là », a dit le directeur général de l’équipe, Jocelyn Thibault.

Le Phœnix disputera au total sept matchs préparatoires, échelonnés du 19 août au 9 septembre.

Sherbrooke amorcera son calendrier régulier le 21 septembre à Shawinigan en visitant les Cataractes.

« La période d’évaluation est plus concentrée que par les années passées. En retirant le tournoi des recrues, on revient à ce qu’on faisait avant. Le 27 août, qui est la date limite des transactions, je dirais que l’équipe sera complète, ou presque, puisqu’il faut respecter le retour à l’école, principalement au cégep. Les 10 premiers jours du camp seront très importants, le personnel de hockey aura de grosses décisions à prendre, rapidement », a poursuivi Thibault.

« La ligne est mince; on veut donner le plus de chances possibles aux jeunes de se faire valoir; en même temps, on ne veut pas empiéter sur le début de leur session. »

Des joueurs repêchés et des Américains
Jocelyn Thibault confirme que plusieurs agents libres provenant de l’Ontario seront présents à Sherbrooke, de même que des joueurs repêchés cette année et les années précédentes.

Le DG du Phœnix était content de confirmer la venue de l’attaquant américain Michael Bencivengo (Notre Dame W. Haven High school), sélectionné au 27e échelon lors du repêchage des joueurs américains, et de Dilan Savenkov, un autre Américain, repêché au 153e rang du repêchage de la LHJMQ de juin dernier.

« On dit de Michael qu’il est l’un des meilleurs joueurs de la Nouvelle-Angleterre pour son groupe d’âge. On est bien content qu’il ait confirmé sa venue, il n’y avait aucune garantie en ce sens. »

Le Phœnix accueillera huit gardiens, dont ses deux gardiens de 20 ans Reilly Picard et Brendan Cregan.

Les deux joueurs européens sélectionnés en juin dernier, Oliver Okuliar et Taro Jentzsch, débarqueront à Sherbrooke vendredi soir.

« Avec 54 joueurs au camp, on visait beaucoup de volume. J’ai l’impression qu’il va y avoir plusieurs surprises lors de ce camp et il y a de bonnes bagarres à prévoir, à plusieurs positions. »

Sans Green et Grégoire
Inutile de chercher les défenseurs Luke Green ou Thomas Grégoire à l’amorce du camp d’entraînement, dit Jocelyn Thibault.

« On leur a offert de se présenter, mais ils ont opté pour compléter leur préparation pour leur participation à leurs camps pros respectifs. Et c’est normal. On va voir comment ça se passe pour la suite, mais on ne se fait pas d’illusions à leurs sujets. »

Luke Green a en poche un contrat LNH avec Winnipeg, tandis que Grégoire a signé un contrat avec le club-école des Sharks de San Jose.