Une équipe sans complexe parce que la fiche de la troupe d’Antoine Hallée, aux dires de son entraîneur, est trompeuse dans la Ligue AA-BB de l’Estrie. Quant à la dose de réalisme, elle s’impose d’elle-même, car il serait utopique de s’imaginer déjà le Phœnix dans le carré d’as en fin de semaine prochaine.

Le Phœnix bantam AA prêt pour un nouveau chapitre

C’est sans complexe et avec réalisme que le Phœnix bantam AA de Sherbrooke se lancera dans la mêlée du Tournoi international bantam de Sherbrooke à 18 h 40 ce soir sur la glace Chevrolet du complexe Thibault GM. Pour leur première sortie au TIBS, le Phœnix livrera bataille aux Mousquetaires de St-Hyacinthe.

Une équipe sans complexe parce que la fiche de la troupe d’Antoine Hallée, aux dires de son entraîneur, est trompeuse dans la Ligue AA-BB de l’Estrie. Quant à la dose de réalisme, elle s’impose d’elle-même, car il serait utopique de s’imaginer déjà le Phœnix dans le carré d’as en fin de semaine prochaine.

« Je compare notre saison à un livre. Il y aura plusieurs chapitres et nous en écrirons un nouveau à compter de mercredi au TIBS. La page est blanche et ce sera à nous de la rendre captivante. J’ai confiance en notre équipe, mais on va avancer un pas à la fois. Dans un tournoi, il y a plusieurs inconnus, mais toutes les équipes sont dans le même bain. On jouera chez nous, devant nos partisans et nos amis. On va essayer d’en tirer avantage. Les gars ont hâte de sauter dans la mêlée », a confié Antoine Hallée.

De l’étoffe

Le jeune pilote de 22 ans souhaite que le TIBS soit l’occasion pour ses protégés de se regrouper et de se montrer sous leur vrai jour, ce qui n’est pas toujours le cas. « Nous avons une jeune équipe avec de l’étoffe. Nous montrons une fiche déficitaire (2-7-2) dans notre ligue qui s’explique par un manque de constance. Il faut corriger ça rapidement. Quand les gars restent concentrés, qu’ils sont disciplinés sur le système à appliquer et aussi pour se tenir loin du banc des punitions, nous sommes capables de rivaliser avec toutes les équipes qui se dressent devant nous », fait valoir Hallée.

Pour s’en convaincre, les porte-couleurs du Phœnix n’ont qu’à se rappeler leur dernière sortie contre le puissant Grayson AWK & PPD qui fait cavalier seul dans la Ligue AA-BB de l’Estrie. Évoluant sur la glace du Grayson, les Sherbrookois ont baissé pavillon 3-2 avec un alignement amputé de plusieurs joueurs. Une performance qui met assurément la table pour le TIBS.

Jeunes entraîneurs

Le Phœnix bantam AA présente un visage relativement jeune cette saison avec sept joueurs de première année. Et quand on regarde derrière le banc de l’équipe, force est de reconnaître que le personnel d’entraîneurs n’accumule pas beaucoup d’années d’expérience. Olivier Hamel et Charles-David Provençal, les adjoints d’Antoine Hallée, ont soufflé à peine 18 chandelles. La saison dernière, Hallée agissait comme adjoint avec le midget BB de Sherbrooke. 

« On s’entend bien tous les trois ensemble et nous avons une bonne connexion avec nos joueurs. On veut donner le maximum et permettre à nos joueurs de progresser. C’est l’objectif premier. On regarde beaucoup la manière de jouer et pas seulement la victoire. Et si on progresse, nos chances de victoire s’amélioreront », a résumé Hallée.