Malgré les efforts du receveur de passe William Legault, qui capte la passe de Thomas Bolduc sur ce jeu, les Cougars n’ont pu battre le Phénix d’André-Grasset, vendredi soir à Lennoxville.

Le Phénix remporte un duel de titans

Le Phénix d’André-Grasset (3-0) a eu le meilleur sur les Cougars du Collège Champlain (1-2) par 33-24, vendredi soir à Lennoxville, dans un duel de titans opposant deux des meilleurs programmes de football collégial en division 1.

Les gradins du Coulter Field étaient pratiquement remplis de partisans de chaque équipe et il y avait une ambiance du tonnerre pour ce match important, même s’il survenait à la troisième semaine du calendrier régulier.

Avec à sa tête la jeune sensation, le quart Jonathan Sénéchal, l’attaque du Phénix a été sans pitié pour les Cougars, pendant que son unité défensive donnait des maux de tête évidents à Thomas Bolduc et à son attaque.

Au cumulatif, Sénéchal a complété 26 de ses 39 passes pour l’incroyable total de 417 verges de gain.

Ses cibles préférées ont été Kevin Mitale (11 attrapés pour 234 verges de gain et deux touchés) et William Marchand (six attrapés pour 108 verges de gain et un touché).

On comprend maintenant mieux pourquoi Sénéchal attire les regards des recruteurs des différents programmes universitaires partout au Canada, qui étaient nombreux vendredi soir à Bishop’s pour l’avoir à l’œil.

Thomas Bolduc a aussi connu un bon match à la barre de l’attaque des Cougars avec 305 verges de gain (29 en 42), deux passes de touché, mais deux interceptions.

Charles Giroux a été sa cible préférée avec huit attrapés pour 151 verges.

Les Cougars encaissent ainsi un deuxième revers consécutif, eux qui ont également perdu contre les Spartiates du Vieux-Montréal la semaine dernière à Montréal.

Tels des boxeurs de la catégorie poids lourds, les deux adversaires se sont étudiés, lors du premier quart, qui s’est soldé par la marque de 2-0 en faveur des Cougars.

Ces derniers ont rapidement capitalisé, au début du deuxième quart, sur une mauvaise remise faite au botteur de Grasset. De la ligne de 13 des visiteurs, Thomas Bolduc touchait sa cible (William Legault) et portait la marque à 9-0.

Le Phénix a cependant refusé de plier l’échine et deux jeux plus tard, Sénéchal repérait sa cible sur 70 verges pour le majeur ; Grasset a raté la conversion de deux points, mais l’écart était réduit à 9-6.

Sénéchal et l’attaque du Phénix ont continué leur travail de chirurgien alors que Sénéchal rejoignait le #10 sur 12 verges pour un deuxième majeur consécutif ; en avant 13-9, on a senti le vent tourner un peu, au Coulter Field.

Après un placement de Giroux qui portait la marque 13-12 vers la fin de la première demie, Sénéchal et son attaque ont foudroyé la défensive des Cougars avec une poussée explosive, couronnée par une passe de touché à William Marchand.

La connexion Sénéchal-Mitale a remis ça au début du troisième quart, sur 46 verges. Mitale a brisé au moins deux plaqués sur le jeu avant d’aboutir dans la zone payante. En avance 27-14, le Phénix a bien contrôlé le reste du match, malgré des poussées tardives des Cougars.