Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Toutes les équipes de hockey des Marquis du Mont-Sainte-Anne évolueront au sein du RSEQ l’automne prochain.
Toutes les équipes de hockey des Marquis du Mont-Sainte-Anne évolueront au sein du RSEQ l’automne prochain.

Le Mont-Sainte-Anne passe au RSEQ

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Toutes les équipes de hockey des Marquis du Mont-Sainte-Anne évolueront désormais au sein du RSEQ. La direction de l’école privée pour garçons a annoncé ce mercredi aux parents des joueurs sa décision de quitter la LHPS (Ligue de hockey préparatoire scolaire) pour le RSEQ, à temps pour l’automne prochain.

Cette décision s’inscrit dans la foulée de l’harmonisation du hockey scolaire, comme souhaité par le ministère de l’Éducation.

Le processus d’harmonisation devait aboutir le 31 mai dernier, mais les discussions se poursuivent toujours entre la LHPS et le RSEQ.

Rappelons que la Ligue de hockey interscolaire du Québec (LHIQ) a intégré le RSEQ l’hiver dernier.

« C’était notre troisième rencontre avec les parents et depuis le début, on a quatre grandes orientations qui nous guident. D’abord, on voulait diminuer les transports, car il y en avait beaucoup trop. Ensuite, avoir davantage de matchs à domicile, car avec la formule “ showcase ”, nos équipes se retrouvaient parfois avec moins de 20 % de leurs matchs à notre aréna. On voulait aussi diminuer le transport et les matchs lors des jours de classe, et enfin, on voulait être reconnus par la Fédération (Hockey Québec). Une fois tout ça en place, on a demandé des assurances quant à ces orientations, avant le 1er avril, et ça n’a pas pu être accepté. On attendait jusqu’au 31 mai. Et on n’a toujours pas ces garanties-là sous la LHPS, alors pour nous, le choix était de s’inscrire au RSEQ pour l’an prochain », a confirmé le directeur général du Collège du Mont-Sainte-Anne, Olivier Audet.

Certaines équipes sportives des Marquis évoluent déjà au RSEQ, a précisé M. Audet.

« Avoir des équipes en LHPS et en RSEQ commençait à poser problème, parce que les joueurs pouvaient jouer avec les équipes RSEQ, mais ne pouvaient pas revenir dans les équipes LHPS. Ça nous compliquait grandement la tâche lorsqu’on avait des joueurs absents. C’est donc une contrainte de moins. L’ensemble de nos autres sports sont déjà au sein du RSEQ. »

L’annonce faite aux parents s’est bien déroulée, a dit M. Audet. 

Six équipes touchées

Quatre équipes et deux équipes M12 sont touchées par cette mesure.

« Ça fait déjà un petit bout qu’on discute de ça avec les parents. Mais jamais on ne s’est fait challenger sur le fait qu’il y avait deux options de hockey sur la table. Ça s’est très bien déroulé et ça a bien été accueilli. »

Certaines équipes des Marquis devaient parcourir de très longues distances, en autobus, simplement pour aller disputer des matchs de saison régulière.

« C’est l’un des éléments qui est présent depuis longtemps, dans les reproches qu’on pouvait entendre. Ça revenait souvent. Ce n’était pas contre personne, mais ça agaçait. Aussi, le 11 mars 2020, toutes les équipes situées sur l’île de Montréal ont annoncé leur départ vers la LHIQ. Alors déjà là, on se voyait privés d’adversaires qui étaient situés relativement près. On se posait donc déjà des questions, ça nous confrontait déjà. On n’a pas vécu les impacts, car la pandémie est arrivée, mais la problématique est encore là », a dit Olivier Audet.

Les Marquis du Mont-Sainte-Anne étaient le seul programme de hockey situé en Estrie.

« La problématique est qu’on rendu début juin, il n’y a toujours rien de réglé et il y a encore des inconnus, avec la LHPS. Je sais par contre déjà à quoi m’attendre avec le RSEQ. On veut démarrer notre préparation pour l’automne prochain, car on commence à être tard un peu. »

« Avec le principe qu’on dispute des séries aller-retour contre les équipes, je m’assure de disputer la moitié de mes matchs à la maison. La gestion de notre aréna sera également plus facile que sous la formule “ showcase ”. On va voir beaucoup plus de matchs contre des équipes de la région, donc ça veut dire plus de matchs les soirs de semaine, ce qui va pouvoir libérer des fins de semaine pour les parents. »

Le Séminaire de Sherbrooke, l’école secondaire du Triolet, l’école secondaire de Bromptonville et Alexander-Galt ont déjà des programmes de hockey au sein du RSEQ.

« Je respecte la décision des autres programmes de la LHPS. Mais dans notre contexte, plus le dossier avançait, plus c’était clair. On était rendus les seuls de la LHPS en région. Avec l’incertitude à savoir si la LPHS allait être reconnue ou pas par la Fédération, et puisqu’on avait le contrôle de notre décision, on est allé de l’avant. »