Malgré les prouesses de Jonathan Lemieux, les Foreurs de Val-d’Or ont dû s’avouer vaincus en prolongation face au Phœnix, qui connaît l’un de ses meilleurs débuts de saison depuis sa naissance en 2012.

Le même scénario de la victoire se répète

Le Phœnix de Sherbrooke semble connaître la recette pour effectuer un retour dans le match et l’emporter. Une fois de plus, la prolongation a été nécessaire et les hommes de Stéphane Julien ont trouvé leur homme des grandes occasions : Alex-Olivier Voyer a mis fin aux hostilités mardi à Val-d’Or en se montrant encore dominant lors de cette quatrième prolongation du Phœnix en cinq matchs.

Grâce à cette victoire de 4 à 3, le Phœnix demeure invaincu en temps réglementaire et se retrouve seul en tête de l’Association Ouest, un point devant leur prochain adversaire, les Huskies de Rouyn-Noranda.

Comme ils l’ont si bien fait depuis le début de la campagne, les Sherbrookois ont été dangereux avec un homme en moins et c’est d’ailleurs en désavantage numérique que Voyer a mis fin aux hostilités en complétant une autre remontée de la part du Phœnix.

« Alex a démontré que physiquement, il a une coche sur presque tous les autres joueurs, a lancé son entraîneur, Stéphane Julien. Il est fort, il réussit à se créer de l’espace et compte de nombreux buts. Depuis qu’il est de retour du camp de sélection des Bruins de Boston, on remarque qu’il est dominant. »

S’il a obtenu le but gagnant lors du match d’ouverture en complétant son tour du chapeau, rappelons que Voyer a effectué la pièce de jeu menant au but de Gregory Kreutzer en prolongation lors du dernier match. Le joueur originaire de Sherbrooke présente un dossier de quatre buts et deux mentions d’aide en cinq rencontres.

C’est toutefois Samuel Poulin qui a ouvert la marque avec son premier but de la saison à son troisième match depuis son retour de Pittsburgh.

Vincent Anctil l’a imité en deuxième période et le Phœnix a par la suite laissé les locaux revenir dans la partie et prendre les devants grâce au Sherbrookois Marshall Lessard (deux fois) et Alexandre Couture en troisième période.

Avec un peu plus de quatre minutes à jouer dans la rencontre, Nathael Roy a forcé la période de prolongation.

« On a été dominants en première période et on a perdu le momentum au second vingt lors d’un quatre contre quatre, a informé Julien. Malgré les trois buts consécutifs accordés, on a heureusement retrouvé notre rythme. »

Samuel Poulin a obtenu plusieurs chances de marquer, dont trois lors d’un avantage numérique à 5 contre 3, mais Jonathan Lemieux a fermé la porte chaque fois.

Samuel Hlavaj s’est sauvé avec la victoire grâce à 23 arrêts et le Phœnix a lancé à 44 reprises vers le filet des Foreurs.

« Marshall a connu un excellent match pour les Foreurs, tout comme Lemieux, estime Stéphane Julien. On s’attendait à affronter une meilleure équipe que l’an dernier et ce fut le cas. Justin Robidas a été très bon aussi. Les Foreurs ont bien rivalisé et on se prépare à recevoir une autre belle opposition face aux Huskies, qui demeurent très dangereux malgré le départ de trois ou quatre bons éléments. »

Les deux équipes se battront ainsi pour le premier rang dans l’Ouest et c’est à Thomas Sigouin que reviendra le mandat de vaincre les champions en titre de la coupe Memorial.