Pour conclure en beauté la saison du Mistral, l'entraîneur David Guicherd mise sur une recette bien précise: « Je veux beaucoup d'engagement de la part de mes joueurs et plus de justesse dans leur jeu.»

Le jour de la seconde chance

Ce n'est pas tous les jours qu'il est possible de profiter d'une deuxième chance. Le Mistral le sait. Voilà pourquoi la formation de soccer senior masculin de Sherbrooke tentera de saisir l'occasion qui se présente à elle en remportant la Coupe Québec après avoir été éliminée du championnat de la saison régulière.
« On n'a pas connu le parcours espéré cette année au championnat en étant éliminés plus rapidement que souhaité. On est conscients que l'opportunité de terminer la saison en beauté est bien présente. On ne veut pas la laisser passer! » lance David Guicherd, entraîneur du Mistral senior AAA.
Vendredi soir à Saint-Hubert, les Sherbrookois sauteront sur le terrain avec l'intention de battre la formation du A.S. Charlesbourg, qui elle se trouve encore en séries de championnats. En demi-finale, de surcroît.
Si le Mistral gagne ce match, il aura aussitôt l'occasion de participer à la grande finale de la Coupe Québec le lendemain contre le gagnant du duel entre Pierrefonds et Saint-Jean-sur-Richelieu.
« Notre équipe est à deux victoires d'affronter les vainqueurs de la Coupe Ontario. Puisque Charlesbourg se trouve encore en séries éliminatoires, ce sera plus difficile pour nos adversaires de bien se concentrer sur le match de vendredi. Ils devront faire des choix. Toutefois, quelques-uns de nos joueurs soignent encore des blessures et sont en récupération cette semaine en vue de la partie de vendredi. »
En 20 ans, aucune équipe sherbrookoise n'avait réussi à gagner en finale de la Coupe Québec. Jusqu'à ce que les Verts seniors raflent tout en 2015.
« On aimerait bien répéter l'exploit. Ce serait le premier gros championnat remporté par une équipe du Mistral depuis sa création cet été. Plusieurs de nos joueurs prendront leur retraite à la fin du tournoi. Certains sont devenus pères, d'autres doivent se concentrer sur leur travail, alors on aimerait bien qu'ils finissent leur carrière sur une bonne note », avance Guicherd.
Pour y parvenir, l'entraîneur mise sur une recette bien précise.
« Je veux beaucoup d'engagement de la part de mes joueurs et plus de justesse dans leur jeu, soutient David Guicherd. On compte sur le meilleur marqueur du circuit, Mathieu Harcc-Boutin. Il est un atout pour notre équipe, mais on aura évidemment besoin de tout le monde pour gagner ces deux matchs. »