Le Boomerang du Cégep André-Laurendeau a donné un dur coup aux Cougars du Collège Champlain samedi en les battant 4-2 tout en prenant une avance de 2-1 dans la série finale 3 de 5 de la ligue de hockey collégial, division 1.

Le fusil sur la tempe des Cougars

Le dernier article publié dans La Tribune sur la série finale entre les Cougars et le Boomerang était affiché dans le vestiaire des Sherbrookois. « On a montré c'était qui les meilleurs », avait lancé le gardien du Cégep André-Laurendeau après sa victoire. Les Cougars espéraient bien prouver le contraire dimanche à Montréal, mais ont dû s'avouer vaincus.
« On s'en est servis de source de motivation, mais il aurait fallu en générer une énergie positive en étant plus intelligents que notre adversaire. Ce ne fut pas le cas pour tout le monde », a lancé le joueur des Cougars Wayne Létourneau, quelques minutes après le revers de 4 à 2.
« On affronte une équipe qui essaie de nous jouer dans la tête et ça semble fonctionner chez certains. L'important est de passer à un autre appel dès maintenant », juge l'entraîneur Stephan Lebeau, qui aurait espéré un dénouement différent.
« Notre équipe menait 2-1 en milieu de deuxième période et je suis très déçu de la façon dont a terminé le match, parce que notre indiscipline a coûté cher et notre unité spéciale en désavantage numérique n'a pas fait le travail », a expliqué Lebeau.
Le Boomerang mène désormais la série 2-1.
« On est maintenant acculés au pied du mur et on a le choix : jouer un dernier match ou pousser la série à sa limite et aller chercher le championnat! » clame Lebeau.
Être moins généreux
Selon lui, les Cougars devront appliquer la même recette gagnante utilisée lors des derniers matchs.
« Notre marque de commerce est de ne pas être très généreux envers l'adversaire. On a peut-être accordé seulement 18 tirs aujourd'hui, mais il faudra être plus disciplinés et fournir l'effort tout en pensant à l'équipe d'abord sans se faire plaisir en répliquant aux coups de l'adversaire », ajoute l'entraîneur.
« À cinq contre cinq, on peut battre le Boomerang, estime Létourneau. On a manqué de discipline durant tout le match en donnant des coups inutiles. Il faudra être meilleurs en défensive tout en évitant les surnombres et surtout, profiter de nos chances. »
Notons que cinq joueurs étaient absents pour le Collège Champlain. La prochaine et peut-être dernière partie de cette série finale de la Ligue de hockey collégial division 1 aura lieu vendredi à 20 h à l'aréna Jane & Eric Molson de Lennoxville.