Bernard Goyette.

Le Festi-Tour refuse de vieillir

Le Festi-Tour national de Magog a beau avoir atteint l'âge adulte avec sa 18e édition qui a pris fin dimanche, l'événement organisé par Soccer Magog refuse de vieillir.
Pas moins de 2000 jeunes filles et garçons de 5 à 12 ans répartis dans 135 équipes avaient mis le cap sur Magog pour cette fête annuelle de soccer. Fidèle à sa réputation, le Festi-Tour en a mis plein la vue aux jeunes participants et à leurs parents.
Pour plusieurs, le Festi-Tour sonne vacances. Il suffisait de se rendre sur un des trois sites de la compétition dimanche au Parc de l'Est pour se rendre compte que c'était jour de célébration avec des manèges, des drapeaux multicolores qui ceinturaient les terrains, les remises des médailles et trophées à l'intérieur de l'aréna avec un animateur aussi euphorique que les jeunes. Bref, tout y était pour ne pas s'ennuyer et surtout faire oublier la dernière défaite.
Quant aux parents, ils étaient nombreux éparpillés à l'ombre pour lire un livre ou simplement profiter du soleil tout en surveillant leur progéniture dans les manèges. Et que dire de ceux et celles qui se payaient un détour par le centre-ville ou encore par la pointe Merry pour un petit pique-nique.
Que des éloges
Bénévole au Festi-Tour, Bernard Goyette confirmait avoir reçu des éloges de nombreux parents de l'extérieur. « Les gens nous félicitent pour l'ambiance générale, la qualité de nos infrastructures autant ici au Parc de l'Est qu'à la Ruche et à Omerville, tandis que d'autres sont impressionnés par autant de bénévoles en devoir en même temps qui ne ménagent rien pour agrémenter le séjour des petits et des grands. On se fait poser un tas de questions aussi où ils peuvent aller casser la croûte en ville ou simplement une terrasse pour aller prendre une bonne bière », a commenté Goyette tout en ajoutant être surpris par le nombre de visiteurs qui profitent de leur passage au Festi-Tour pour faire du camping dans les environs.
Mentionnons en terminant que c'est Jérémy Gagnon-Laparé, joueur de soccer de Magog, qui poursuit sa carrière professionnelle en Europe, qui agissait à titre de président d'honneur de cette 18e édition.