Jocelyn Thibault pourrait annoncer une transaction lorsque viendra le moment de parler au 11e rang lors de la première ronde du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, samedi, à Saint John au Nouveau-Brunswick.

Le DG du Phoenix écoute les offres

Aucun doute ne plane au-dessus de l'identité du premier joueur repêché par le Phoenix lors de la ronde 1 de l'encan 2017. Tous semblent d'accord pour dire que Samuel Poulin deviendra le deuxième choix au total lors du repêchage de samedi, présenté à Saint John. Mais qu'adviendra-t-il de la seconde sélection de l'organisation sherbrookoise, qui parlera au 11e rang? Chose certaine, ce 11e choix semble bien populaire auprès des autres directeurs généraux.
Après Alexis Lafrenière, qui deviendra certainement le tout premier joueur repêché samedi, Samuel Poulin grimpera sur la scène du Harbour Station pour revêtir l'uniforme bleu et crème. Si ces deux derniers ont fait couler beaucoup d'encre, on pourrait croire que le 11e choix fait moins jaser. Et pourtant, les discussions entourant cette sélection sont nombreuses.
« Il y a beaucoup d'intérêt pour ce 11e choix, confirme le directeur général Jocelyn Thibault. Nous sommes très bien positionnés en première ronde. On prendra une décision sur le plancher samedi matin. On souhaite voir quels sont les joueurs qui seront encore disponibles. »
Puisque quelques joueurs répertoriés en première ronde par le Centre de soutien au recrutement pourraient tourner le dos à la LHJMQ, ce qui incitera certaines organisations à les sélectionner afin d'obtenir en échange un choix de premier tour en 2018 si le joueur récalcitrant ne se présente pas au camp d'entraînement, la première ronde du repêchage nous réservera probablement de nombreuses surprises.
On s'attend donc à quelques revirements de situation, à des choix surprises et même à quelques transactions lors du premier tour de l'encan. Ce qui offrira un bon spectacle aux amateurs présents.
« Certains joueurs que nous ne pensions pas pouvoir sélectionner au 11e rang pourraient encore être disponibles et c'est ce qui m'amène à vouloir être patient concernant cette sélection. Je ne suis toutefois pas fermé à l'idée de procéder à une transaction avant la journée de samedi si l'offre est vraiment intéressante pour notre équipe. Sinon, on sélectionnera le meilleur joueur disponible. Au premier tour, il est difficile de repêcher dans le but de combler des besoins précis. Je crois qu'il est toujours préférable de choisir le meilleur sur notre liste, peu importe sa position », estime le DG sherbrookois.
De nombreuses possibilités
Après avoir sélectionné un attaquant, de nombreux défenseurs de qualité devraient encore être disponibles au onzième choix. On pense entre autres à Jaxon Bellamy, Christopher Inniss ou peut-être même Maxence Guénette. Il serait d'ailleurs plutôt surprenant de voir les Oiseaux choisir aussi rapidement un gardien de but pour assurer la relève devant le filet sherbrookois.
Si Jocelyn Thibault peut être tenté par un joueur défensif, d'autres options seront également évaluées.
« Tout est ouvert, souligne le directeur général. On pourrait échanger cette sélection contre un joueur bien établi. On pourrait tout simplement reculer dans l'ordre de sélection en obtenant plus d'un choix. Il serait aussi possible d'échanger la sélection pour grimper au classement ou bien pour ajouter un joueur et un choix. On sera très à l'écoute, mais il y a beaucoup plus de chances de nous voir sélectionner un joueur à ce rang que de nous entendre annoncer une transaction. »
Et peu importe l'identité du joueur repêché, Thibault assure qu'un joueur d'impact sera ajouté à l'alignement.
« On tombe sur une excellente cuvée cette année lors de la ronde initiale, assure Thibault, et nous sommes très heureux de parler à deux reprises durant cette première ronde. On a la chance de bâtir une belle relève à Saint John et j'aime l'idée de garder toutes mes options ouvertes. Si je sais que je pourrai mettre la main sur un membre important de notre équipe au 11e choix, les autres directeurs généraux flairent aussi l'occasion. Reste à voir maintenant la décision que nous prendrons. »