Les coorganisateurs de l’événement international de cyclocross, Michel Hamel et Stéphane Vallières, ont offert une démonstration lors de la conférence de presse tenue mardi au parc Jacques-Cartier.

Le cyclocross passe en deuxième vitesse

SHERBROOKE — Le volet événementiel du cyclocross prend encore du galon en région. Après avoir présenté dans le passé des courses provinciales et des championnats nationaux, allant jusqu’à décrocher le titre du meilleur événement de l’année offert en 2017 par Cyclisme Canada, les organisateurs passent à la vitesse supérieure en accueillant le premier événement international de cyclocross au Québec.

Deux épreuves de sanction UCI C2 seront en effet présentées au parc Jacques-Cartier les 20 et 21 octobre. Les meilleurs cyclistes de la planète, dont plusieurs provenant des États-Unis, s’y donneront rendez-vous.

« C’est la quatrième année que nous organisons l’événement, mais pour la première fois, ce sera un événement international, précise le coorganisateur Michel Hamel. Un parcours de trois kilomètres sera érigé. On accueillera surtout des Américains et des Européens, qui pourront amasser des points pour leur classement mondial. »

Lors de ce week-end, il y aura des départs chaque heure. Autant pour les juniors, que pour les maîtres ou les concurrents de la classe élite. 

Jusqu’à maintenant, 320 participants ont confirmé leur présence, mais le comité organisateur prévoit accueillir près de 600 cyclistes. 

« Je me compte chanceuse de pouvoir profiter de ces événements de cyclocross dans ma région, à Sherbrooke, indique la participante Magdeleine Vallières-Mill, qui s’est blessée au doigt lors d’un championnat mondial de vélo de route en Autriche. Malheureusement, je ne serai pas dans une forme optimale, mais je vais enlever mon plâtre bientôt et je tenterai quand même ma chance la semaine prochaine. »

Le site idéal

La ville de Sherbrooke est devenue au fil du temps l’endroit par excellence au Canada pour organiser des événements nationaux ou internationaux de cyclocross, une discipline hybride se situant entre le vélo de route et le vélo de montagne. Et ce n’est pas un hasard.

« Tout a commencé au parc Victoria. Ensuite, l’événement s’est transporté au parc Jacques-Cartier. Il s’agit cette fois de la plus grande compétition de cyclocross organisée au pays. Cette compétition pourrait même nous mener à organiser des courses de calibre C1, ce qui nous permettrait de vraiment attirer la crème de la crème grâce aux bourses plus importantes », annonce M. Hamel.

« Le parcours est situé aux abords du lac des Nations et présente de nombreuses caractéristiques propres aux plus beaux parcours de cyclocross : une succession de sillons profonds, d’escaliers, de sections cambrées en plus de nombreuses portions rapides », indique pour sa part l’organisateur en chef, Stéphane Vallières. 

Plus que de simples courses

Tout un happening sera organisé autour des courses. Des camions-cuisine seront sur place au village des exposants, des concours seront organisés, des jeux d’habiletés seront proposés et même une bière a été brassée par la microbrasserie Siboire spécialement pour l’événement : la Tim Neipa, pensée par la légende du cyclocross Tim Johnson.

« On essaie de créer une ambiance plutôt familiale autour de la compétition », indique Michel Hamel.

Pour connaître tous les détails de la programmation, visitez le site www.sherbrookecx.com.