Le joueur américain JC Aragone participera aux demi-finales du Tournoi Futures samedi. Il affrontera l’Allemand Dominik Koepfer.

Le carré d’as prend forme

Après avoir battu le premier favori du Tournoi Futures Subaru de Sherbrooke lors de son premier match, l’Américain JC Aragone fera face à un autre gros défi lorsqu’il affrontera le 5e favori du tournoi, Dominik Koepfer, lors des demi-finales.

Aragone avoue que ce match ne sera pas facile. « Le match de demain sera difficile contre Dominik Koepfer. C’est un de mes bons amis. Ça devrait être bon. Une victoire serait bonne pour la suite des choses, car mon prochain objectif est de faire les qualifications du Grand Chelem », a-t-il affirmé après sa victoire contre le Belge Joris de Loore 7-5 et 7-5 en quarts de finale.

À sa deuxième présence à Sherbrooke, l’américain de 22 ans multiplie les surprises. « Ce n’est pas un tournoi facile depuis le début, acquiesce Aragone. Je suis heureux d’aller en demi-finale. C’était un gros match. Les deux manches ont été longues et c’était compétitif. Je suis content d’avoir gagné, mais on a bien joué tous les deux. »

« C’était vraiment un match serré, poursuit-il. J’ai eu quelques chances lors de la deuxième manche, mais j’en ai manqué lorsque c’était 2 à 2 », analyse-t-il.

Aragone aime bien l’ambiance à Sherbrooke. « J’ai joué ici l’an dernier. Je savais à quoi m’attendre. Les bénévoles et les partisans sont gentils. »

Il ne s’agit pas de la dernière présence au Québec pour le joueur, qui tentera d’avoir un long parcours au Challenger de Drummondville. « Je suis au Canada pour un petit bout, je l’espère! »

Les partisans au rendez-vous

Les amateurs de tennis ont été nombreux à se présenter aux matchs des demi-finales du Tournoi Futures de Sherbrooke, vendredi. Les chaises libres étaient peu nombreuses au Centre récréatif de Rock Forest.

D’ailleurs, s’ils en ont besoin, les organisateurs pourront ajouter des places supplémentaires.

« On a prévu le coup, assure le directeur des opérations du tournoi, François Lefebvre. On est capable de faire rentrer 100 personnes de plus de l’autre côté à partir de samedi. Normalement, on va pouvoir monter des estrades supplémentaires. On va pouvoir accueillir presque 400 personnes », ajoute-t-il.

Comme le tournoi est disputé durant la semaine de relâche, plus de Sherbrookois sont au rendez-vous. En fin de semaine, il y a du gros tennis de prévu, selon M. Lefebvre. « Dans quelques mois, les gagnants seront à la télévision. On l’a vu l’an dernier avec Shapovalov qui a sorti Rafael Nadal. Tout va se jouer sur le terrain », soutient-il.