Stéphane Julien, entraîneur-chef et directeur-général du Phoenix
Stéphane Julien, entraîneur-chef et directeur-général du Phoenix

Le camp du Phœnix doit s’amorcer le 26 août

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Malgré l’incertitude actuelle, le Phœnix de Sherbrooke maintient le cap et ouvrira son camp d’entraînement le 26 août prochain, afin de commencer sa saison LHJMQ au début du mois d’octobre.

Un peu plus tôt cette semaine, on apprenait que le plan de relance de la LHJMQ avait été approuvé par la Direction de la Santé publique du Québec.

Toujours en attente d’une approbation similaire de la part des gouvernements des différentes provinces des Maritimes qui hébergent des clubs de la LHJMQ, le circuit Courteau prévoit une saison de 60 matchs qui s’amorcerait le 1er octobre.

Si une étape vers le retour au jeu a été franchie, encore beaucoup d’incertitudes entourent ce scénario. Le principal obstacle actuel est la limitation du nombre de personnes présentes à l’intérieur d’un aréna, établie à 250 (joueurs et spectateurs).

S’il est bien conscient de ces considérations financières pour la survie de son club, et des autres clubs de la LHJMQ, le directeur général et entraîneur-chef du Phœnix Stéphane Julien avoue se concentrer sur une seule chose. Le hockey.

« Exactement, il y a deux choses importantes, dans tout ça. Pour notre retour au jeu, sur la glace, je ne prévois pas de problèmes, notamment pour le déroulement de notre camp d’entraînement. On a des mesures d’hygiène assez élevées au sein de l’équipe et les gars sont assez sérieux et matures pour suivre les règles. Pour la structure hockey de notre organisation, amorcer notre camp le 26 août et la saison le 1er octobre, il n’y a aucun problème », a-t-il indiqué d’entrée de jeu.

« Maintenant, pour ce qui est du volet financier, du nombre de spectateurs qui seront finalement admis aux matchs, des différentes règles à appliquer pour accueillir des matchs et des spectateurs, ce sont davantage les membres de la direction qui vont gérer ça. Dans l’ensemble, jusqu’à présent, je dirais que la LHJMQ a fait un travail exceptionnel. On est très bien informés des différents développements et on voit que tout le monde prend ça au sérieux. En même temps, il y a toujours le volet argent qui est important : s’il n’y a pas de spectateurs, il n’y aura pas de rentabilité. On est conscients de tout ça. Peut-être que bien des choses vont changer d’ici l’ouverture du camp, mais je ne peux pas contrôler ça. Chose certaine, on sera prêts à partir », a dit Stéphane Julien.

Des joueurs en attente

Si les joueurs québécois et canadiens ne devraient pas avoir trop difficulté à faire le voyage vers Sherbrooke, certains devront cependant attendre un peu.

C’est le cas du défenseur russe Pavel Grishin, sélectionné en juin dernier lors du repêchage européen, et du gardien slovaque Samuel Hlavaj.

« On nous a dit qu’il y avait présentement 110 joueurs juniors provenant de Russie qui étaient en attente de leur visa pour venir jouer en Amérique du Nord, alors tout le monde est dans le même bateau. L’ambassade n’a rouvert que la semaine passée, alors j’imagine que la demande est forte. Je ne m’attends pas à ce qu’il (Grishin) soit présent pour l’ouverture du camp, par contre. Tous les documents sont envoyés, le visa est en traitement. Je m’attends à avoir des nouvelles d’ici une dizaine de jours », a précisé Stéphane Julien.

« Quant à Samuel Hlavaj, on n’a pas encore pris son billet d’avion pour le faire venir ici. Certaines équipes l’ont déjà fait pour leurs joueurs européens. On va prendre une décision dans son cas en début de semaine prochaine. On veut juste être sûr d’avoir les bons formulaires pour le faire entrer au pays, pour ne pas être obligé de le retourner chez lui. C’est le même scénario avec l’Américain Gregory Kreutzer. Les gars doivent être placés en quarantaine alors idéalement, ils doivent arriver d’ici la fin de semaine prochaine. »

Seulement 34 joueurs 

La COVID-19 aura également des répercussions sur le nombre de joueurs invités au camp du Phœnix.

« On parle de 34 joueurs invités, comparativement à 50 ou même 60 par les années passées. Ce ne sont pas des décisions faciles, j’appelle tous les gars, qu’ils soient invités ou non. Ça fait partie des nouvelles exigences de la LHJMQ. »

Dans cette liste, on retrouve les noms de Kreutzer, Benjamin Tardif et de Xavier Bernard comme joueurs de 20 ans.

« Olivier Crête-Belzile va demeurer dans l’entourage de l’équipe. Il a encore deux traitements de chimiothérapie de prévus, alors il ne peut revenir au jeu avant le mois de décembre », a dit Stéphane Julien à propos de son défenseur, qui est atteint d’un lymphome hodgkinien nodulaire.

Stéphane Julien confirme également que les partisans devront aussi faire une croix sur la présence du défenseur Samuel Bolduc, qui a signé un contrat chez les pros avec les Islanders de New York.

« Je lui ai parlé, la semaine dernière, ainsi qu’à son agent, et aux Islanders et leur plan est de le faire jouer dans la Ligue américaine de hockey (LAH) dès décembre. Il va se concentrer sur sa préparation, donc il ne viendra pas à notre camp d’entraînement. Je respecte ça. »

La LAH, on le précise, a annoncé récemment qu’elle amorcerait ses activités en décembre.

Également, le dossier des familles d’accueil pour la prochaine saison est finalisé.

« Toutes nos familles de pension sont de retour, on a réglé ça cette semaine. Oui il va y avoir des choses supplémentaires à respecter, il faut être encore plus prudents. Malgré ces nouvelles contraintes, tout le monde est enthousiaste. Mais nos jeunes vont faire leur part. En fait, on veut éduquer nos joueurs, les sensibiliser à faire attention, plutôt que de mettre toute la responsabilité sur le dos des familles d’accueil. On veut retourner jouer, mais nos joueurs doivent être responsables là-dedans. On va leur demander un gros engagement de ce côté. Ils devront être exemplaires. »

L’entrée en matière de Stéphane Julien dans ses nouvelles fonctions de directeur-général se déroule, disons-le, dans un contexte particulier.

Comme tout le monde, il doit s’adapter.

+


Voici la liste des 34 joueurs invités au camp du Phœnix 

Défenseurs

Jaxon Bellamy

Xavier Bernard

William-Charles Bishop

Maxime Blanchard

Adam Emery

Pavel Grishin

Gregory Keutzer

Zachary Lessard

Jordan Marquis

Carl Étienne Michel

Jacob Raouin

Christopher Rondeau

Vincent Trudel

Attaquants

Julien Anctil

Thomas Bégin

Patrick Guay

Ludovic Harrisson

Jaheem Lagacé-Aurélien

Xavier Labbé

William Lepage 

Israel Mianscum

Anthony Monroe Boucher

Xavier Parent

Bailey Peach

Samuel Poulin

Jean Raphael Roy

Jérémie Simard

Gabriel Simoneau

Benjamin Tardif

Karl Vaillancourt

Justin Veilleux

*Vincent Actil (blessé)

*Olivier Crête-Belzile (blessé)

Gardiens de but

Samuel Hlavaj

David Provencher 

Jasmin Simon