Samuel Poulin et Patrick Guay

Le bulletin du Phœnix

CHRONIQUE / Qui dit fin d’année dit aussi bulletin, que ce soit à l’école ou au hockey. Chez le Phœnix, qui sont les premiers de classe? Et qui devra faire du rattrapage cet été pour arriver fin prêt au prochain camp. Menée par Samuel Poulin, l’organisation sherbrookoise a dressé un bilan positif au plan collectif lundi. Mais individuellement, qu’en est-il?

Samuel Poulin — A+

On ne peut résumer sa saison que par le nombre de points. Oui, il a amassé 76 points en 67 matchs. Mais le jeune capitaine de 17 ans est capable de tout faire sur la patinoire, jusqu’à multiplier les présences en désavantage numérique. L’homme de confiance de Stéphane Julien risque d’être le premier Québécois repêché cet été dans la LNH en première ronde. Et il mérite amplement son A+.

Benjamin Tardif — A

Quelle progression de Tardif! Après avoir connu une saison de 29 points, il a su en ajouter 30 de plus cette saison pour atteindre les 59 points. Il est le joueur ayant donné le plus de mises en échec dans toute la ligue en plus d’avoir bien rempli son rôle de leader. Un « A » sur son chandail et un « A » dans son bulletin. Ça se prend bien.

Alex-Olivier Voyer — A

En voilà un autre dont la progression est impressionnante. Échangé par Rimouski après une campagne de 32 points, il a explosé avec une récolte de 58 points, dont 29 buts. Il est celui qui n’a pas peur de se lever dans le vestiaire pour s’adresser aux joueurs. Un ajout important que l’on reverra parmi les trois joueurs de 20 ans du Phœnix l’an prochain.

Félix Robert — A

Jamais repêché, Robert affiche une belle courbe de progression et est la dynamo offensive du Phœnix en compagnie des trois autres autres leaders. Son différentiel de +14 montre à quel point il demeure l’un des joueurs les plus engagés. Âgé de 20 ans l’an prochain, on aura droit à une dernière saison de sa part à Sherbrooke.

Bobby Dow — B+

Une belle surprise. Dow a été libéré par les Petes de Peterborough et Jocelyn Thibault a sauté sur l’occasion en faisant de lui l’un des trois joueurs de 20 ans. Dow a contribué à l’attaque avec 43 points, ce qui est toutefois ordinaire pour un joueur qui en est à sa dernière année chez les juniors.

Taro Jentzsch — B+

Sa rapidité et ses habiletés ont fait de lui une menace constante pour l’adversaire. Âgé de 18 ans, il disputait une première saison en terre nord-américaine et s’est rapidement intégré, ce qui n’est pas toujours le cas chez les Européens. Sa production de 42 points en 53 matchs laisse croire qu’une belle saison l’attend.

Patrick Guay — B+

À sa saison recrue, Guay a impressionné la galerie par son talent et ses qualités de marqueur. Ce n’est tout de même pas rien de voir un jeune de 16 ans terminer sa première saison avec 18 buts et 36 points. Il devra toutefois améliorer sa vitesse tout en affichant un différentiel positif l’an prochain, lui qui a terminé la campagne à -16.

Bailey Peach — B-

Peach a connu tout un camp. Il laissait présager de belles choses, mais a été ralenti par sa blessure en début d’année et n’a jamais pu retrouver le même rythme. Il a montré quelques beaux flashs, ce qui explique ses 35 points en 54 matchs. Mais pour un choix de première ronde en 2017, 11 buts, c’est nettement insuffisant. Pourrait tout de même représenter une belle monnaie d’échange.

Nathael Roy — C+

Roy est l’un des meilleurs de sa formation en désavantage numérique. Son rôle avait été clairement défini. Ses 20 points en 67 matchs n’ont rien de paniquant. Avec plus de temps de glace, il pourrait donner un peu de lustre à ses statistiques.

Oliver Okuliar — C+

Il est imposant, possède de belles habiletés, mais son manque de vitesse est flagrant. Autant ses débuts ont été excellents, autant il a un peu déçu dans le dernier trait. Un Européen qui termine sa saison sur le quatrième trio, Ce n’est jamais de bon augure. Peut-il jouer sous d’autres cieux l’an prochain? Jocelyn Thibault considérera cette option.

Julien Anctil — C

Il a visité les gradins à quelques reprises en début d’année, mais la recrue de 17 ans a bien fait par la suite grâce à son énergie, se décrochant finalement un rôle de régulier, mais sur le quatrième trio. Avec son utilisation restreinte, il n’a pu faire mieux que 11 points en 62 parties. Il constitue encore un beau projet maintenant qu’il a cassé la glace en faisant le saut de la LHPS à la LHJMQ.

Jérémy Rainville — C

Capable de déranger l’adversaire, la recrue a répondu présent lors des 29 parties qu’il a disputées. Stéphane Julien a hésité avant de lui donner un poste à temps plein sur les deux derniers trios, mais Rainville a saisi sa chance. Ses 7 points en 29 matchs n’ont rien de gênant dans son cas. Il était d’ailleurs bien meilleur en séries.

Vincent Anctil — C-

Le jumeau de Julien n’a pu s’établir comme joueur régulier cette saison à son année recrue avec le Phœnix. Seulement un but en 31 matchs. Il faudra toutefois attendre un peu avant de porter un jugement définitif dans son cas.

Ryan DaSilva et Dakota Lund-Cornish

Défenseurs :

Ryan DaSilva — A-

J’aurais qualifié de rêveur la personne qui aurait prétendu que Ryan DaSilva se préparait à plus que doubler sa production à 20 ans. Oui, on savait que Stéphane Julien voyait en lui un futur général à la ligne bleue en avantage numérique. Ses 44 points en 66 matchs ont de quoi étonner. Il était l’un des seuls défenseurs pouvant créer de l’offensive et il a bien répondu aux attentes.

Yann-Félix Lapointe — A-

On savait que Lapointe représentait une belle police d’assurance à la ligne bleue sur le plan défensif. Encore une fois, Lapointe a été excellent contre les gros éléments adverses. Mais en plus, il a saisi sa chance en amassant sa part de points. Il jouera assurément dans la LHJMQ à l’âge de 20 ans. Est-ce que ce sera à Sherbrooke? Peut-être bien. Mais il est l’un de ceux qui pourraient être utilisés pour conclure une transaction majeure.

Oliver Crête-Belzile — B+

Le calme de Crête-Belzile est déconcertant sur la glace. Seulement 12 points en 66 parties, mais on ne lui attribuait pas nécessairement de rôle offensif. On se souviendra de lui comme étant le marqueur du but égalisateur lors du dernier match de la série contre les Voltigeurs. À 19 ans, il devrait être dominant en défensive.

Alexandre Joncas — B+

Âgé de seulement 17 ans, Joncas est aussi solide qu’un bloc de béton. Imaginez à 18 ans... On ne misait pas sur lui pour remplir le filet, mais ses qualités de défenseur défensif étant donné son jeune âge lui permettent d’obtenir un excellent « B+ » dans son bulletin de fin de saison.

Jaxon Bellamy — C+

On aurait été en droit de s’attendre à plus. Il pourrait utiliser davantage son puissant tir frappé et son physique imposant. À l’âge de 17 ans, il a encore beaucoup de temps pour devenir le défenseur espéré. Il se trouve au troisième rang des meilleurs défenseurs offensifs de l’équipe et il devra éviter les erreurs flagrantes pour devenir un joueur d’impact.

Jérémy Jacques — C+

Mobile et intelligent. Il a le physique de l’emploi pour percer dans cette ligue. Âgé de 17 ans, il a connu son baptême de la LHJMQ cette saison, mais a été laissé de côté plus souvent qu’à son tour en fin de saison, ce qui constitue une légère déception.

Michael Kemp — C

Ce vétéran de 20 ans n’est pas le type à épater la galerie par ses jeux spectaculaires. Acquis durant les Fêtes de l’Armada, Kemp a été efficace en défensive et semblait toujours prêt à défendre ses coéquipiers.

Jacob Rabouin — C+

Avec seulement 27 matchs au compteur, difficile d’évaluer son travail. Il a livré de furieux combats et deviendra un bon défenseur défensif.

Gardiens :

Thomas Sigouin — A-

Quatre matchs, une moyenne de 1,61, un taux d’efficacité de .945 et... une blessure au genou qui a mis un terme à sa saison. Beaucoup d’espoir repose sur ce gardien qui aura 19 ans la saison prochaine.

Dakota Lund-Cornish — B-

Lund-Cornish a manqué de constance cette saison. Un certain soir, il avait les allures du meilleur gardien du circuit. Le lendemain, il semblait être un simple gardien numéro 2. Une moyenne de près de quatre buts alloués par match à Sherbrooke : il aura tout à prouver la saison prochaine.

Thommy Monette — D

Monette a connu un excellent début de saison en collectionnant les victoires, mais ça s’est gâté par la suite. L’énigmatique gardien a ensuite été suspendu à l’interne, ce qui lui vaut un D à son bulletin. Reviendra-t-il l’an prochain? Laissez-moi en douter.