Le Bol d'Or profite aux Cougars

L'équipe de football des Cougars du collège Champlain s'est vue récompensée deux fois plutôt qu'une pour souligner sa conquête du Bol d'Or en 2013.
L'équipe de Jean-François Joncas, qui n'avait pas remporté les grands honneurs du Réseau du Sport étudiant du Québec depuis l'an 2000 malgré sept présences en finale, a hérité du Victor dans la catégorie « Équipe de niveau provincial ».
Pour le pilote sherbrookois, le trophée avait une saveur particulière, parce qu'il venait couronner une saison dont il n'aura aucune difficulté à se remémorer.
« On a eu une saison un peu en dents de scie. On a commencé avec deux défaites et on a terminé champions. Au début ce n'est pas tout le monde qui croyait qu'on pouvait se rendre là. On a connu toutes sortes d'émotions dans cette saison-là. C'est un bel accomplissement et le trophée ça vient la résumer de belle façon. C'est la cerise sur le sundae. »
L'un des artisans de cette saison haute en émotions, le secondeur Tomy Duperron, ne manquait pas de mots pour indiquer comment le soutien que représentait le prix du Mérite estrien était apprécié de l'ensemble de ses coéquipiers.
« C'est spécial de sentir reconnu comme ça. À notre table, on s'entendait pour se dire que ça fait chaud au coeur. Cette année on a tous mis la main à la pâte et c'est une belle reconnaissance pour l'ensemble de l'équipe et le travail qu'on a fait. C'est un beau moment », révèle celui qui est maintenant convoité par l'ensemble des universités du Québec.
Si l'entraîneur en chef de la formation, Jean-François Joncas, a reçu individuellement le Victor dans la catégorie « Entraîneur de niveau provincial », il s'est empressé de faire rejaillir le mérite sur l'ensemble de ses collègues
.« C'est un travail d'équipe. C'est un groupe d'entraîneur au football. Je porte le titre d'entraîneur-chef, mais c'est vraiment une équipe. Louis Parent, Albert Macdonald, Michael Gagné, Vincent Auger, Marc-André Desrochers... c'est ces gars-là qui font que le programme de foot est solide. Les joueurs ont aussi travaillé super fort. »
Selon lui, les deux prix remportés lors du gala illustrent aussi la santé du football dans la région.
« Je pense que ça reflète la qualité du football régional. On est capable d'avoir un bon bassin de joueurs régionaux, on a une vingtaine de joueurs qui proviennent de l'Estrie et ça aide beaucoup la qualité de notre équipe. »
Les succès des Cougars risquent de se poursuivre l'an prochain. Six joueurs, dont les athlètes identifiés Élite Adam Auclair et Marc-Antoine Pivin, participent à l'International Bowl aux États-Unis et devraient être de retour l'an prochain.
« On a de bonnes chances. À l'attaque on a un bon groupe de joueurs qui revient et on va être solide », conclut l'entraîneur.