Maxime Beaudoin a produit trois points pour le Big Bill dans leur victoire de 7-6 face aux Expos, dont le point de la victoire en huitième manche.

Le Big Bill vient à bout des Expos

Le plus récent chapitre de la rivalité de l’Estrie n’a pas déçu. Le Big Bill de Coaticook, après avoir laissé filer une avance de quatre points, a eu le meilleur sur les Expos de Sherbrooke par la marque de 7-6 en huitième manche, mettant ainsi fin à leur séquence de cinq défaites.

Le Big Bill (13-16) accueillait les Expos (8-20) au stade Julien-Morin vendredi soir pour disputer le dernier duel de la saison régulière entre les deux équipes. Frédéric Fauteux était au monticule pour les locaux et son vis-à-vis était le vétéran Michel Goudreau. 

Les Expos ont ouvert le pointage en première manche grâce à un simple du joueur-entraineur Eddie Lantigua. Un deuxième point est venu marquer sur un double jeu, procurant les devants aux visiteurs 2-0. Le Big Bill a immédiatement répliqué alors que Vincent Guay a frappé un simple productif, réduisant l’avance des Expos.

En troisième manche, avec deux coureurs sur les sentiers, Mathieu Boutin a frappé une flèche au champ droit qui est tombée à quelques centimètres du gant d’Eddie Lantigua, qui s’est étiré de tout son long pour attraper la balle. Deux points sont venus marquer et Lantigua a dû quitter la rencontre.

La troupe de Jonathan Breton a ajouté à son avance dès la manche suivante. Maxime Beaudoin a frappé un triple au champ centre bon pour deux points, suivi d’un ballon-sacrifice, donnant une avance de 6-2 au Big Bill.

Les Expos n’avaient pas dit leurs derniers mots. Avec les buts remplis, Alexandre Pharand est venu en relève à Frédérick Fauteux au monticule. Le vétéran Alain Lachance a frappé une balle entre le troisième but et l’arrêt-court, faisant marquer deux points pour les siens. Un but sur balles avec les coussins remplis a permis aux Expos de s’approche à un point de leurs rivaux. 

En sixième manche, avec des coureurs aux deuxième et troisième coussins et aucun retrait, Brayan Mercedes a frappé un ballon-sacrifice, égalisant la marque à 6-6. Christophe Jutras a tenté de marquer sur un autre ballon-sacrifice, mais le relais de Cody Lovejoy du champ droit était parfait, conservant avec succès l’égalité. 

Après que Mathieu Boutin ait retiré les frappeurs des Expos en huitième manche, Maxime Beaudoin a poussé Carl Grégoire au marbre avec un ballon derrière le deuxième but qui n’a pu être maitrisé, donnant la victoire à son équipe au compte de 7-6.

« On se cherche, particulièrement depuis notre série de cinq défaites, admet l’entraineur du Big Bill, Jonathan Breton, après la partie. On manque aussi de joueurs à cause des vacances. J’ai aimé le fait que les gars ne se sont pas découragés après s’être fait remonter. Je pense qu’on va monter notre jeu d’un cran à l’approche des séries, on a deux fins de semaine pour régler nos erreurs avant les séries. »

« C’était une bonne partie, beaucoup de joueurs ne jouaient pas à leurs positions habituelles aujourd’hui, confie Eddie Lantigua, pilote des Expos. Michel (Goudreau) a très bien fait aujourd’hui, il nous a donné sept bonnes manches et il nous a gardés dans la partie. Ça va être une bonne série si l’on s’affronte en première ronde, ça peut aller d’un côté comme de l’autre. »