Les Expos de Sherbrooke accueillent le Big Bill de Coaticook au stade Amédée-Roy samedi. 
Les Expos de Sherbrooke accueillent le Big Bill de Coaticook au stade Amédée-Roy samedi. 

Le Big Bill veut « gâcher le party » à Sherbrooke

Qui aurait misé il y a quelques mois sur la tenue d’une saison de baseball au Québec? Pourtant, les Expos de Sherbrooke disputeront leur première partie à domicile ce samedi à l’occasion du week-end d’ouverture présenté au stade Amédée-Roy.

Tout comme le Big Bill de Coaticook, les Expos tenteront d’obtenir un premier gain après s’être inclinés à leur première sortie. 

« On veut gâcher le party, lance l’entraîneur du Big Bill, Jonathan Breton. On est censés les haïr! Mais je dois admettre que Bruno Laurin a fait tout un travail pour attirer de bons joueurs cette saison. En ayant perdu la première, les Expos voudront aussi gagner comme nous. »

La saison est courte et les deux formations n’ont pas de temps à perdre pour accéder aux séries par la grande porte. 

« On ne pourra pas se permettre des séquences de défaites, indique Bruno Laurin, receveur et entraîneur des Expos. Notre défensive a bien fait au premier match malgré la défaite de 7 à 2. Nos lanceurs ne se sont pas fait canarder. On n’aura toutefois pas beaucoup de temps pour s’ajuster, mais avec le talent qu’on a, je ne suis pas du tout inquiet. »

Au lendemain de cette partie prévue à 19 h, ce sera au tour des champions en titre de visiter les Expos à 14 h dimanche. Les Blue Sox se dirigeront tout de suite après vers Coaticook pour compléter leur programme double sur la route en soirée. 

« Ça va donner de bons matchs en Estrie en fin de semaine contre des rivaux pour lancer les hostilités! » estime Jonathan Breton.