Jonathan Breton

Le Big Bill est prêt

Le Big Bill de Coaticook est fin prêt à affronter les Castors d'Acton Vale en vue de la série finale dans la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ). Les Coaticookois viennent d'éliminer coup sur coup le Cactus de Victoriaville et les Blue Sox de Thetford Mines.
La confiance n'est visiblement pas un problème dans le vestiaire du Big Bill. Les joueurs semblaient être sur un nuage après avoir battu les champions de la ligue en six matchs. Par contre, l'entraîneur-chef de la troupe coaticookoise Jonathan Breton ne sent pas de surplus de confiance chez les siens.
« Oui, on a battu les meilleurs de la ligue, mais là, on s'en va affronter les deuxièmes, exprime Breton. Oui, on veut faire la job, mais on va quand même affronter des gars avec beaucoup d'expérience. Ils ont de bons frappeurs de la première à la neuvième position », continue-t-il.
Continuer dans la même veine
Si le Big Bill est reconnu pour sa bonne défensive, les poulains de Jonathan Breton devront tout de même faire attention pour ne pas commettre trop d'erreurs, selon lui.
« Il va falloir jouer comme on l'a fait depuis le début des séries, explique Breton. On a un bon club défensif, donc il va falloir continuer de faire le travail. On n'a pas fait beaucoup d'erreurs. De plus, l'attaque a été assez constante. Il va falloir jouer du baseball de base », explique-t-il.
Le style des entraîneurs se ressemble beaucoup. Acton Vale et Coaticook disposent d'une belle profondeur dans l'enclos des lanceurs. Jonathan Breton et son adversaire, Steve Green, n'ont pas surutilisé leurs lanceurs durant la saison et durant les séries. « C'est le bâton qui est différent. On devra être parfaits en défensive », insiste Breton.
L'importance des partisans
Les partisans se sont avérés nombreux au Stade Julien-Morin lors du dernier match. Selon Breton, les fans devront être présents pour encourager leur équipe.
« Il faut que les gens viennent comme ils sont venus, demande Breton. Ça amène une énergie incroyable. Quand les gens se sont mis à taper sur les bancs lors du dernier match, tout le monde l'a entendu. Ça a donné un kick aux joueurs. »
La dernière fois que le Big Bill s'est rendu en finale, c'était en 2011. Ces mêmes Castors d'Acton Vale avaient soulevé la coupe, battant les Coaticookois en six matchs. Le Big Bill a également participé à la finale lors des séries de 2005 et de 2009, mais n'a jamais soulevé le trophée.
La série entre les Castors et le Big Bill s'amorcera mardi, 20 h, au Stade Léo-Asselin.