Le Big Bill de Coaticook a essuyé toute une raclée, vendredi soir, à l'occasion du troisième match de la série finale de la Ligue de baseball majeur du Québec. 24 h après avoir gagné 14 à 4, les Coaticookois ont baissé pavillon à Acton Vale, se faisant défaire 10 à 0.

Le Big Bill essuie une raclée

Le Big Bill de Coaticook a essuyé toute une raclée, vendredi soir, à l'occasion du troisième match de la série finale de la Ligue de baseball majeur du Québec. 24 h après avoir gagné 14 à 4, les Coaticookois ont baissé pavillon à Acton Vale, se faisant défaire 10 à 0.
Dans la défaite, les Coaticookois n'ont réussi qu'à effectuer deux coups sûrs. En effet, seuls Miguel Comptois et Maxime Lavoie ont été capables de mettre la balle en jeu.
Le lanceur des Castors, Steve Green, a lancé tout un match, selon l'entraîneur-chef du Big Bill de Coaticook, Jonathan Breton. En cinq manches au monticule, le vétéran lanceur n'a accordé qu'un seul coup sûr.
« Green a été excellent, concède Breton. Il a joué une très bonne partie. On a que deux coups sûrs. De notre côté, au monticule, nos lanceurs étaient moins expérimentés. De plus, les Castors ont très bien frappé. Ils ont mis la balle en jeu et ont fait la job. »
Outre Green, Emmanuel Forcier a joué toute une partie pour les Castors. En plus de produire quatre points, Forcier a su frapper trois coups sûrs en plus de frôler le marbre une fois.
Jonathan Breton a toujours confiance. En effet, sa troupe a su battre le meilleur lanceur de la ligue à deux reprises dans la dernière série. « C'est correct. À moment donné, on a le droit de décompresser un peu. Tout le monde sait qu'il faut revenir fort dimanche. En plus, j'ai l'équipe pour revenir fort », a-t-il commenté.
« On mène encore »
Par contre, Breton ne voit pas cette défaite de 10 à 0 d'un côté très négatif. « On mène encore dans la série. Qu'on perde 10 à 0 ou 1 à 0, c'est la même chose pour nous. Nous avions une mauvaise partie dans le corps. »
Les Coaticookois risquent de débarquer sur le terrain du Stade Julien-Morin avec le couteau entre les dents, à l'occasion du prochain match. « On va revenir en force. C'est certain que les gars étaient choqués de perdre. Si on veut gagner la série, il nous reste encore deux parties à gagner », a déclaré l'entraîneur-chef.
Les Castors d'Acton Vale et le Big Bill de Coaticook croiseront le fer dimanche, 15 h, au Stade Julien-Morin. Dans les présentes séries, les Coaticookois ne sont pas encore vaincus à domicile.