Le lanceur Lachlan Fontaine en a mis plein la vue aux partisans avec sa balle rapide. Ses homologues Christopher Sauvé-Gebhardt et Tristan Legault n’ont pas laissé leur place, lançant avec une ardeur comparable.

Le Big Bill balaye les Brewers

Le Big Bill de Coaticook en a mis plein la vue à ses partisans dimanche au stade Julien-Morin. Ils ont remporté deux parties contre les Brewers de Montréal par des marques de 4-1 et 5-4.

Le Big Bill (10-8) a profité d’un circuit de deux points de Myguel Comptois pour prendre les devants en deuxième manche.

Les Brewers (9-8) ont répliqué avec un point à la manche suivante à la manche suivante, résultat d’un coup en flèche de Philippe Delisle, faisant marquer un point. Gabriel Fromental-Houle a redonné une priorité de deux points au Big Bill à la troisième manche.

Puis, l’agressivité de Vincent Guay (vol de but et un mauvais lancer de l’artilleur des Brewers) a procuré un dernier point à la troupe de Jonathan Breton.

Christopher Sauvé-Gebhardt a mérité sa cinquième victoire de la saison. Il n’a accordé que deux coups sûrs et quatre buts sur balles à l’adversaire en cinq manches de travail. Tristan Legault et Mathieu Boutin lui ont succédé à la plaque.

« Avec le retour au jeu de Mathieu et l’arrivée de Tristan, on a une excellente relève, se réjouit Jonathan Breton. »

Deux en deux

Le deuxième duel a vu les deux équipes s’échanger les devants à quatre reprises. Ce sont les Brewers qui ont marqué les premiers, mais un circuit de Grabiel Fromental-Houle en deuxième manche et une flèche sur la ligne du troisième but bonne pour deux points de Vincent Guay ont placé le Big Bill en avant.

Les deux équipes ont échangé les rôles ainsi pendant deux autres manches avant que Mathieu Beaudoin ne fasse marquer le point de la victoire sur un simple. .

« Ça fait beaucoup de bien, particulièrement après la défaite de vendredi, confie Breton. On s’enligne dans la bonne direction. Notre équipe s’est beaucoup améliorée cette semaine. Nos deux releveurs sont revenus au jeu, Gabriel (Fromental-Houle) continue sa séquence et Lachlan Fontaine frappe la balle avec aplomb. »

Le Big Bill a aussi ajouté un autre joueur à ses rangs. « Cody Lovejoy a joué à l’université au Texas avec Cédrick Vallières. Il est parti de la Californie en auto pour venir jouer avec nous. Il est très rapide, c’est un joueur qui pourrait éventuellement frapper en début d’alignement », laisse entendre Breton, satisfait de la performance de ses joueurs.

Le Big Bill tentera de poursuivre sa série de victoires samedi soir prochain à 19 h au stade Julien-Morin contre les Cascades de Shawinigan.

Dure défaite des Expos

Après avoir triomphé par la marque de 10-4 face au Big Bill vendredi soir au stade Amédée-Roy de Sherbrooke, les Expos ont subi une dégelée de 21-6 face aux Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu. Ceux-ci ont inscrit 13 points en deuxième manche et sept points en troisième manche après avoir pris les devants 2-0.

Les frappeurs des Pirates ont matraqué David Leblanc, qui a passé toute la partie au monticule. En six longues manches de travail, il a été malmené pour 22 coups sûrs, méritant 14 des 21 points accordés à l’adversaire. À sa défense, les Expos ont commis cinq erreurs au cours de la rencontre.

Les Expos tenteront de venger cette humiliante défaite vendredi à Victoriaville face au Cactus avant d’affronter de nouveau les Pirates samedi à 19 h au stade Amédée-Roy de Sherbrooke.