Maxime Lavoie a joué un très bon match, frappant deux coups sûrs et produisant un point. Lavoie a également touché le marbre à deux reprises.

Le Big Bill à deux victoires de la coupe

Le Big Bill de Coaticook a dominé tout le match et a remporté la deuxième partie de la série les opposant aux Castors d'Acton Vale. Jeudi soir au Stade Julien-Morin, la troupe coaticookoise a défait les visiteurs par la marque de 14 à 4 et mène ainsi la série finale 2 à 0.
Encore une fois, les poulains de Jonathan Breton sont sortis le couteau entre les dents. Devant leur foule, les Coaticookois ont inscrit quatre points durant la première manche, cassant immédiatement les reins des visiteurs.
L'entraîneur-chef du Big Bill, Jonathan Breton, reste les deux pieds sur Terre. « Il ne faut pas avoir la tête dans les nuages, commente-t-il. Ce n'est pas un défi de garder le focus avec cette équipe-là. On reste sur la Terre. »
La défensive des Rouges a encore été brillante. Une seule erreur a été commise par l'équipe locale. Sur la butte, Jonathan Raftus a encore brillé, offrant une superbe balle rapide. Le lanceur n'a offert que huit coups sûrs et a retiré quatre hommes au bâton.
Le principal intéressé adore son expérience en séries. « J'essaie de garder ça simple, décrit Raftus. Je ne suis pas trop nerveux. C'est le fun de jouer au baseball en septembre. La foule a une belle énergie. » Environ 400 partisans étaient présents au Stade Julien-Morin.
Le bâton a également été en faveur de l'équipe locale. En cinquième manche, entre autres, alors que les buts sont pleins, Jean-Christophe Bossé frappe un solide coup sûr pour augmenter l'avance des siens. Jean-François Delisle en a rajouté quelques instants plus tard, frappant un coup de circuit, donnant l'avance 10 à 3 au Big Bill.
« On clutch, analyse Breton. On clutch tout le temps. En espérant que ça reste comme ça! On a le vent dans le dos présentement », affirme-t-il.
Le Big Bill a planté le dernier clou dans le cercueil en 6e manche, inscrivant quatre autres points. Rien n'allait plus pour les Castors, qui ont commis plusieurs erreurs, notamment au premier but.
Le Big Bill pourrait porter un dur coup aux Castors, vendredi soir, à Acton Vale, où les deux équipes s'affronteront sur le coup de 20 h au Stade Léo-Asselin.