Patrick Guay fera connaissance avec la foule sherbrookoise vendredi lors du match inaugural de la saison 2018-2019 du Phœnix de Sherbrooke.

Le baptême de Patrick Guay

Il y a six ans, Patrick Guay se trouvait dans les gradins du Palais des sports pour assister au tout premier match du Phœnix à Sherbrooke. Il n’avait que dix ans et voyait le jeune Daniel Audette effectuer ses débuts devant sa nouvelle foule. Vendredi, le Magogois troquera son rôle de spectateur pour celui de joueur. Ce sera à son tour de vivre son baptême.

« Je me souviens très bien que le Palais des sports était plein. Le temps avance vite. Tous les joueurs de hockey vous le diront. Les saisons s’enchaînent très rapidement », constate la recrue du Phœnix.

L’ancien membre des Cantonniers de Magog vivra un moment spécial vendredi soir.

« Mes parents seront là, mes amis aussi. Je viens de la région, donc ce match est particulier pour moi. Je pense bien savourer chaque moment même si je serai concentré sur mon jeu. J’ai hâte de voir la foule, de la sentir nous appuyer et de l’utiliser comme motivation. »

Le jeune homme de 16 ans a déjà obtenu un premier point dans la LHJMQ et sera en quête d’un premier but lors du troisième match de son équipe.

« Je pense bien savourer chaque moment même si je serai concentré sur mon jeu. »

Patrick Guay

« Je me considère très chanceux de pouvoir jouer à Sherbrooke pour le Phœnix. Toutes les étoiles étaient bien alignées. Au repêchage, j’ai vécu certaines émotions et ce sera encore le cas vendredi soir. »

Repêché au cinquième rang en 1re ronde, Patrick Guay partagera ce moment avec un autre joueur de la région qui vivra aussi une première : Alex-Olivier Voyer, un vétéran de Sherbrooke acquis par le Phœnix durant la saison morte.

« C’est sa famille qui m’héberge en pension et je suis très bien avec elle. On se connaît depuis longtemps et pour lui aussi ce sera spécial! » admet le petit attaquant.  Jérôme gaudreau