Le 42,2 km annulé à Montréal: la décision à prendre

La décision d'annuler l'épreuve du 42,2 kilomètres au Marathon de Montréal a surement été difficile à prendre, mais les organisateurs ont fait le choix rationnel.
Patrick Mahony
«L'organisation a dû prendre la déchirante décision d'annuler l'épreuve du 42.2 km pour la sécurité des coureurs», commente le directeur de courses de Courir en Estrie, Patrick Mahony.
«Je suis certain que les organisateurs ne l'ont pas fait de gaité de coeur. Ils ont annulé leur événement phare de l'activité. C'est une question de santé publique.»
Les températures chaudes et humides prévues pour dimanche ont poussé les organisateurs du Marathon Rock'N Roll Oasis de Montréal à annuler la course du 42,2 kilomètres. L'épreuve du demi-marathon aura lieu quand même, mais sera devancée d'une heure.
M. Mahony ajoute que le temps moyen pour courir un marathon est de quatre heures et demie. «Si le départ a lieu vers 8h30, ça nous amène à 13h, alors qu'il fait super chaud et humide», analyse-t-il. C'est trop risqué.»
«C'est certain que comme organisateur tu vas te faire critiquer si tu prends la décision d'annuler ta course. Mais si tu n'annules pas et qu'il y a un mort sur ton parcours, tu vas être traité d'irresponsable. Personne ne veut que ça lui arrive. Aussi, tu ne peux pas arrêter la course une fois que le départ est donné.»
Plusieurs s'entraînent depuis plusieurs mois pour réussir un marathon, dit-il. «Il y aura de la déception, c'est certain. Mais c'était la décision à prendre.»
«Au Défi adapte ta course, dimanche à Ayer's Cliff, nous avons commencé le dix kilomètres un peu plus tard pour donner plus de temps au transport adapté de se rendre. Au fil d'arrivée, j'ai dû aider une coureuse à se rendre aux ambulanciers.»
Le circuit de courses Courir en Estrie en est à sa septième année. Aucune épreuve n'a dû être annulée. Une fois, on a songé à annuler le 42,2 kilomètres du Marathon de Magog en raison d'un frimas qui s'était formé sur une partie du parcours, se souvient Patrick Mahony.
Il y a peu de risque qu'on coure sous une canicule lors du Marathon de Magog qui aura lieu le 29 octobre prochain, note-t-il.