L'avenir du tournoi À bout de souffle passe par les jeunes

Sylvain Perreault refuse de baisser les bras même s'il est le premier à reconnaître que le tournoi À bout de souffle de Magog n'a plus le lustre d'antan quand les Sidney Crosby, Claude Giroux, Stéphane Robidas, Marc-André Fleury, Patrice Bergeron, Daniel Brière, Kristofer Letang, Jack Johnson et compagnie remplissaient l'aréna de l'endroit. La 21e édition de ce tournoi sera donc présentée du 25 au 27 juillet à l'aréna de Magog et parole de Perreault, ce ne sera pas la dernière.
En fin de semaine, ce sont les Mathieu Perreault, nouveau porte-couleurs des Jets de Winnipeg, Sean Couturier, des Flyers de Philadelphie, le gardien Kevin Poulin, des Islanders de New York et Cédrick Paquette, du Lightning de Tampa Bay, qui, pour l'instant, seront les représentants de la LNH dans la classe Thibault GM, communément appelée celle des pros.
Les amateurs seront aussi heureux de voir à l'oeuvre des jeunes hockeyeurs du junior qui frappent à la porte de la LNH. Pensons à Jérémy Grégoire et Daniel Audette, tous deux propriété du Canadien de Montréal, sans oublier celui qui représente aux yeux de plusieurs experts le plus beau fleuron québécois et peut-être même canadien parmi les espoirs de demain, du moins chez les défenseurs, Jérémy Roy, 17 ans seulement, du Phoenix de Sherbrooke.
Les jeunes
D'ailleurs, Sylvain Perreault prétend que l'avenir du tournoi À bout de souffle passe inévitablement par ces jeunes hockeyeurs qui sont sur le point d'accéder à la LNH. « Nous avons été gâtés lors de nos années fastes avec tous les joueurs étoiles qui s'amenaient à Magog. Cependant, c'était utopique de croire qu'ils s'engageraient avec nous pour plusieurs années. Les gars vieillissent, ils ont leur famille et ils sont de plus en plus sollicités pour toutes sortes de causes. C'est normal qu'ils diversifient leurs sorties durant la saison morte. En ce qui me concerne, nous avons mis la barre haute avec notre tournoi et tous ceux qui essaient de nous copier le réalisent. Il y a des cycles et, sincèrement, je crois que notre tournoi commence à remonter sur le dessus de la vague avec tous ces jeunes hockeyeurs qui acceptent de faire un arrêt chez nous pour se donner en spectacle. On pourra se dire dans quelques années qu'on les a vus à l'oeuvre, chez nous à Magog, à leur derniers coups de patins dans le junior et à leurs premiers chez les pros. »
D'autres détails sur la 21e édition seront annoncés dans les prochains jours.