Le nouvel entraîneur chef Cherif Nicolas et ses adjoints Marc Loranger (coordonnateur défensif), Pat Boies (coordonnateur offensif) et Javier Rivera (receveurs) ont imposé un rythme accéléré à l'entraînement des Gaiters.

L'automne de tous les espoirs

Un nouveau sheriff est en poste à Bishop's. Et le tempo du premier camp d'entraînement des Gaiters de Bishop's en vue de leur première saison à titre de membre de la conférence des Maritimes du football universitaire canadien est en conséquence.
Le rythme imposé par le trio Chérif Nicolas, Marc Loranger (coordonnateur défensif) et Pat Boies (coordonnateur offensif) ne dérougit pas; les répétitions se succèdent très rapidement.
« C'est le but. Davantage de répétitions signifient plus de pratique. Plus de pratique signifie plus de correction sur le moment, ou par vidéo. En bout de ligne, tout ça veut dire qu'il y a amélioration. On veut entrer le plus de répétitions possibles dans nos entraînements et tout le monde réagit très bien jusqu'ici », a dit M. Nicolas.
L'ancien entraîneur-chef des Spartiates du Vieux-Montréal (collégial division 1) est débarqué à Bishop's auréolé des succès récoltés au collégial. Flanqué de Boies, qui a mené la puissante attaque des Cougars du Collège Champlain au cours des dernières années, il est conscient que l'équipe devra trouver le moyen de marquer des points.
Les dernières années des Gaiters à ce chapitre, on le rappelle, ont été disons difficiles.
Et à ce chapitre, il y a plusieurs joueurs portant le dossard orange des quarts arrières, au camp des Gaiters. Ils sont sept.
« Je dirais que ce sera une lutte à deux entre les vétérans Mathieu Demers et Dylan Tucker et je m'attends à que ça reste comme ça jusqu'à la fin du camp. Ils ont tous les deux encore deux saisons d'admissibilité au football universitaire canadien, alors que tous les autres sont plus jeunes. Disons que ces derniers compétitionnent pour le futur et jusqu'ici, on est très satisfait du niveau de talent à cette position », a dit Chérif Nicolas.
Les Gaiters amorcent leur saison le 2 septembre prochain à Acadia. Un premier déplacement en avion, une nouvelle routine à incorporer pour toute l'équipe.
Néanmoins, pas question pour Chérif Nicolas de non seulement fixer des objectifs, mais de se projeter trop loin dans l'avenir.
« On veut être la meilleure version des Gaiters que l'on peut être dès le 2 septembre et de continuer à progresser jusqu'à la fin de la saison. On veut s'améliorer à chaque répétition, on n'a pas d'objectif de saison. L'adversaire devant nous n'a pas d'importance. On va être une équipe, on va jouer en équipe. Rapide et physique, c'est la marque de commerce qu'on veut avoir, c'est ce qu'on veut que nos adversaires retiennent après avoir joué contre nous », a dit M. Nicolas.
En 2016, ce sont les X-men de St-Francis-Xavier qui ont remporté les grands honneurs dans la conférence des Maritimes avec une fiche de 7-1.