Samuel Poulin

L’année de tous les records

Si la saison régulière 2019-20 de la LHJMQ restera gravée à jamais dans la mémoire collective comme étant celle qui a été amputée par la pandémie de COVID-19, elle demeurera malgré tout dans celle des archives du Phœnix de Sherbrooke comme étant l’année de tous les records.

La jeune concession sherbrookoise, qui a amorcé sa jeune histoire il y a huit ans à peine, a connu cette année sa saison la plus remarquable et ce, à plusieurs points de vue.

Que ce soit des records d’équipe, ou même des records de la LHJMQ, ou encore des records individuels, le Phoenix aura été dominants sur bien des aspects.

Exploits individuels

- L’attaquant Samuel Poulin réalise une séquence de quatre matchs avec au moins deux buts (1ère fois depuis 2014)

- Le gardien Samuel Hlavaj réalise le plus de décisions consécutives sans défaite en temps réglementaire, en saison, par un gardien avec 14

- Le but le plus rapide : Félix Robert après 10 secondes de jeu, dans un match contre Shawinigan

- Félix Robert, à deux reprises, établi le record d’équipe pour la plus longue séquence de matchs avec au moins un point : une séquence de 15 matchs, et une séquence de 16 matchs.

Alex-Olivier Voyer

- Samuel Poulin établit une marque d’équipe avec huit points en un match. Dans le même match, contre Shawinigan, Félix Robert récolte 7 points.

- Samuel Hlavaj bat le record du plus de victoires par un gardien du Phœnix, avec 33. Le précédent record était de 21, détenu par Alex Bureau.

- Samuel Hlavaj devient le 2e gardien de l’histoire du hockey junior sherbrookois à enregistrer 11 gains de suite.

- Samuel Poulin égale le record de concession du plus de buts en une rencontre avec 4 buts inscrits face au Titan.

- Thomas Sigouin réalise un blanchissage contre Baie-Comeau en stoppant les 44 lancers dirigés vers lui, un record.

- Avec 44 buts, Alex-Olivier Voyer devient officiellement le joueur du Phœnix ayant inscrit le plus de filets en une saison.

- Félix Robert devient le joueur avec le plus de points sur la route en une saison. Il termine la saison avec 50 points inscrit à l’extérieur.

- Xavier Bernard égale le record de concession du plus de points en une partie par un défenseur. Il codétient la marque de cinq points avec Carl Neill.

- Avec 92 points, Félix Robert a battu le record de concession du plus de points en une saison. Le record de 86 points était détenu par Guillaume Gauthier. C’est donc dire qu’Alex-Olivier Voyer et ses 88 points ont également battu le record.

- Benjamin Tardif devient l’attaquant du Phœnix qui a disputé le plus de parties dans l’alignement sherbrookois avec 247 parties, soit 13 de plus que Daniel Audette.

- Le tandem de gardien Sigouin/Hlavaj établi un nouveau record avec six blanchissages.

- Alex-Olivier Voyer détient maintenant le record de concession du plus de buts gagnants en une saison avec 8 buts. Il détient également le record du plus de buts gagnants en carrière (13).

Félix Robert

Exploits d’équipe

- Avec une fiche de seulement 3 défaites (dont 2 en prolongation) après 20 matchs, le Phœnix enregistre le meilleur début de saison en 40 ans pour une équipe sherbrookoise.

- Dans une victoire de 10-4 face à l’Armada, le Phœnix a battu 2 records de concession : le plus de buts en une période (6) et le plus de buts en une partie (10).

- Le 13 décembre enregistre une première défaite à domicile ce qui met fin à une série de 15 victoires consécutives à domicile. Il s’agit de la plus longue séquence de victoires consécutives à domicile en début de saison de l’histoire du Phœnix et la plus 5e plus longue de l’histoire de la LHJMQ. Il s’agit du meilleur départ dans le circuit Courteau depuis 37 ans.

- Le Phoenix conclut sa saison sur une séquence de 13 victoires de suite, la plus longue de la franchise

- Avec 106 point au classement, le Phœnix domine non seulement la LCH, mais devient la troisième équipe sherbrookoise a atteindre ce plateau dans l’histoire.

- Sherbrooke termine avec un pourcentage d’efficacité en désavantage numérique de 86.79, ce qui la place 5e dans toute l’histoire de la LHJMQ.

- Le Phœnix termine avec un pourcentage d’efficacité en avantage numérique de 36,50. L’équipe devient la meilleure de l’histoire de la LHJMQ en supériorité numérique. Le record de 36,31 était détenu par les Éperviers de Sorel depuis 1973-1974.

Samuel Hlavaj

Les joueurs du Phoenix ont également connu une solide saison, individuellement. Ce qui explique la domination de l’équipe au niveau junior québécois.

- Félix Robert (4e avec 92 points) et Alex-Olivier Voyer (6e avec 88 points) terminent dans le top 10 des meilleurs pointeurs.

- Alex-Olivier Voyer (2e avec 44 buts) et Félix Robert (9e avec 36 buts en 46 parties) terminent dans le top 10 des meilleurs buteurs.

- Félix Robert termine 1er sur les buts en avantage numérique (16).

- Félix Robert (3e avec 23 passes) et Samuel Poulin (5e avec 21 passes) terminent dans le top 5 des meilleurs passeurs en avantage numérique.

- Alex-Olivier Voyer termine 2e pour les buts gagnants avec 8.

- Félix Robert termine 1er sur les premiers buts avec 10.

- Samuel Hlavaj termine avec la meilleure moyenne de buts alloués (2,25). Thomas Sigouin termine, quant à lui, avec une moyenne de 2,88.

- Samuel Hlavaj termine avec le 3e meilleur pourcentage d’arrêt avec 0,915. Thomas Sigouin termine, quant à lui, avec un pourcentage de 0,901.

- Samuel Hlavaj termine 2e gardien avec le plus de victoires. Il compte 33 victoires en 39 match. Alexis Shank termine 1er avec 3 victoires de plus, mais également 11 matchs de plus. Thomas Sigouin termine avec 18 victoires.