Quelques-uns des lauréats du Mérite de l’Université de Sherbrooke 2019, de gauche à droite : Daphnée Poulin (golf, leadership et engagement), Jonathan Naisby (natation, athlète masculin et athlète-étudiant), Simonne Couture (natation, étudiante-athlète), Ludovick Hladin (athlétisme, recrue masculine), Marie-Laurence Godin (natation, recrue féminine) et Marie-Pierre Fauteux (rugby, athlète féminine).

L’année de la natation et du rugby à l'UdeS

La natation et le rugby ont retenu toute l’attention jeudi soir au Théâtre Granada, lors de l’édition 2019 du Mérite sportif de l’Université de Sherbrooke.

Les nageurs et nageuses ont raflé quatre prix, tandis que l’équipe de rugby, un club du Vert & Or, en a raflé deux.

Jonathan Naisby (athlète masculin de l’année et étudiant athlète de l’année), Simonne Couture (étudiante athlète de l’année) et Marie-Laurence Godin (recrue féminine de l’année) ont braqué les projecteurs sur la natation du Vert & Or, dont l’héritage s’est bâti un peu beaucoup par les nombreux records établis par Naisby et Couture.

Le vétéran Naisby, qui vient à peine de compléter son admissibilité de cinq années, aura marqué l’histoire du Vert & Or. Non seulement est-il le troisième athlète à avoir récolté le plus de podiums Usports en carrière (huit), mais il a établi un nouveau record avec huit trophées récoltés lors du Gala du Vert & Or.

L’étudiant en politique appliquée a aussi remporté le titre d’étudiant-athlète pour une quatrième année de suite.

« C’est vraiment une soirée spéciale pour moi, car je n’ai pas assisté souvent à cet événement, j’étais souvent en compétition. D’être ici, de pouvoir fêter cette dernière fois avec mes coéquipiers, c’est spécial. Je ne crois pas avoir pu assimiler toute cette carrière, je suis conscient que c’est un gros accomplissement », a expliqué celui qui a remporté trois médailles, dont une d’or (100m brasse), lors des derniers championnats canadiens U sports.

« Je suis fier d’avoir tiré la natation du Vert & Or vers le haut, d’avoir su démontrer sur la scène nationale que le Vert & Or est capable de bonnes performances. Dans les dernières années, ça a pris de l’ampleur ce programme, avec de bonnes performances aux championnats québécois et canadien. J’espère avoir contribué au fait que de nager pour Sherbrooke, c’était pas juste pour avoir du plaisir, mais c’était aussi une question de performance. J’espère que mon passage au Vert & Or aura pu démontrer toutes les possibilités qu’il y a ici », a dit celui qui a terminé sixième au Championnat canadien civil de natation, récemment, lors du 200 m.

« J’embarque maintenant dans l’année olympique, c’est dans un an, presque jour pour jour. On va travailler vers cet objectif ultime qui est de participer aux Jeux olympiques. Avec mes entraîneurs, on va mettre sur pied un programme en conséquence, pour se diriger vers cet objectif. »

Jonathan Naisby possède sept records du Vert & Or en natation et cinq nouvelles marques lors des relais

Le rugby consacré

Pour la première fois de son histoire, le titre d’athlète féminine par excellence a été remis à une athlète faisant partie d’un club du Vert & Or, et non à une équipe du Vert & Or.

C’est cet exploit qu’a accompli Marie-Pierre Fauteux.

Joueuse par excellence du RSEQ, elle a également été élue sur la première équipe d’étoiles RSEQ et Usports pour 2018.

Elle a facilement remporté le titre de meilleure pointeuse au Québec avec 90 points en sept matchs, aidant ainsi le Vert & Or, dirigé par Andi Smith, a terminé au quatrième rang au Québec tout en accédant aux éliminatoires pour la deuxième fois seulement depuis 1997.

L’équipe de rugby a été nommée club sportif de l’année.

« Je marque l’histoire et c’est stressant! Mais c’est aussi très valorisant de savoir qu’on peut se démarquer au Québec. Nos efforts portent fruit », a-t-elle dit.

« Cette belle saison fut un effort collectif. Tout le monde a mis la main à la pâte, on a travaillé et avancé ensemble. On commence à avoir un système de recrutement et un groupe d’entraîneurs vraiment intéressant. On va chercher des joueuses qui se démarquent au Québec et on est en train de bâtir un programme qui va se démarquer. Ça met un peu plus de pression, mais on carbure à ça. Quand on a des objectifs plus élevés, c’est comme ça qu’on avance. »

À noter également la nomination de l’équipe féminine d’athlétisme à titre d’équipe de l’année. C’est la cinquième année consécutive que la formation dirigée par Luc Lafrance remporte ce titre.

Maude Croteau-Vaillancourt (or), Ariane Dubois et Amélie Augé (argent) ont procuré trois podiums pour le Vert & Or aux derniers Championnats canadiens. Sherbrooke a terminé au septième rang au Canada.