Les activités sur les glaces du Complexe Thibault reprendront dans deux semaines. 
Les activités sur les glaces du Complexe Thibault reprendront dans deux semaines. 

L’action reprendra dans deux semaines au Complexe Thibault

Même si Québec permet aux arénas de rouvrir lundi, le Complexe Thibault ne sera pas prêt à recevoir ses premiers patineurs tout de suite. Comme la glace est fondue, les activités pourront reprendre d’ici deux semaines « si tout va bien », explique le coordonnateur du Complexe, Robert Legault.

« Il faut refroidir la dalle de béton. On commence avec une première couche [de glace]. Il faut peindre la glace, les lignes, installer les logos des commanditaires, etc. Ce sont des gens de l’extérieur qui font cela. Après, on arrose pour que la glace soit de la bonne épaisseur », précise M. Legault, ajoutant avoir hâte de reprendre les activités, « mais on ne brûlera pas d’étapes non plus ».

Quoique le règlement est encore flou, M. Legault pense que 50 personnes seront admises sur chaque plateau sportif. « Mais au Complexe, il n’y a pas seulement les glaces, il y a la clinique, les bureaux d’Excellence sportive, de Shark et les nôtres », rappelle-t-il, mentionnant que les organisations profitant des glaces comme les camps de hockey respectent les normes de la Santé publique.

La gestion de cette crise amènera un mode de fonctionnement différent au sein du complexe. « Généralement, on a toujours deux ou trois employés au travail. On en aura toujours une personne dévouée au nettoyage, tandis que l’autre s’occupera de l’entretien des patinoires », décrit Robert Legault. 

Camp de hockey

Mike MacLure, directeur de l’Académie CCM, considère cette réouverture comme une bonne nouvelle. « On a recommencé l’entraînement hors glace il y a trois semaines, mais les gars n’avaient qu’une question : ils voulaient savoir quand ils allaient pouvoir retourner sur la glace. On est contents d’avoir des réponses », assure celui qui occupe également le poste d’entraîneur-chef des Albatros du Collège Notre-Dame dans la Ligue Midget AAA.

Selon lui, il sera facile de composer avec le maximum de 50 personnes. « L’été au hockey, on pratique surtout les habiletés individuelles. On fonctionne avec des groupes semi-privés. Donc ça ne change pas grand-chose. On aime parfois organiser de petites parties avec les joueurs, il faudra voir si on pourra le faire. Dans les circonstances, on va juste être contents de rembarquer sur la glace, même si on ne peut pas », se réjouit-il.

Selon M. MacLure, les élèves de l’Académie CCM devraient remettre leurs patins le 6 juillet.